Pyongyang, «une menace globale, qui demande une réponse globale de tous les pays»

Évoquant la situation provoquée par le programme nucléaire et balistique du gouvernement nord-coréen, le secrétaire d'État américain Rex Tillerson a déclaré que les pays devront agir de concert.

Le problème nord-coréen exige une décision commune, prise par tous les États, y compris par la Corée du Sud et le Japon, a estimé le secrétaire d'État américain Rex Tillerson, lors d'un discours prononcé ce vendredi à Washington.

«Tout d'abord, nous nous adressons à nos partenaires régionaux, à savoir la Corée du Sud et le Japon. Travaillant avec eux et nos autres partenaires démocrates, nous continuons à chercher un consensus au sein du Conseil de sécurité de l'Onu pour créer un front international commun qui mette en avant nos valeurs et tente de renforcer notre sécurité. La Corée du Nord est une menace globale, et elle nécessite une réponse globale de la part de tous les pays.»

A North Korean military soldier peeps through his country's ruling party flags decorating the Ryomyong residential area, a collection of more than a dozen apartment buildings, ahead of its official opening ceremony on Thursday, April 13, 2017, in Pyongyang, North Korea. - Sputnik France
«Aucune option» n'est exclue par Washington en réponse à Pyongyang
Selon Rex Tillerson, «la politique d'agression» de Pyongyang menace la région et le monde entier.

Vendredi matin, la Corée du Nord a effectué un nouveau tir de missile balistique depuis les environs de Pyongyang en direction du Japon. L'engin a survolé l'île de Hokkaido et est tombé dans l'océan Pacifique, à 2.200 kilomètres de la côte la plus proche du Japon, sans causer de préjudice. Théoriquement, un tel missile, lancé depuis le territoire de la Corée du Nord, peut atteindre l'île américaine de Guam.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала