Les virus les plus mortifères pour l’homme identifiés

Les «tueurs» numéro 1 dans le monde ne sont pas le virus de l'immunodéficience humaine (VIH), ni même ceux de la grippe ou de la rage. Le fléau le plus dangereux pour l’humanité, celui qui emporte la vie d’un million de personnes chaque année, est celui des différentes hépatites.

D'après les chercheurs du monde entier, les hépatites constituent la menace virale majeure pour l'humanité, relate la revue scientifique Lancet.

«Ces conclusions nous mettent en colère, mais nous n'avons pas été surpris que les hépatites tuent plus de personnes que le VIH, le paludisme ou la tuberculose», a souligné Charles Gore, président de l'Alliance mondiale contre les hépatites.

La Russie en première ligne contre le virus Ebola en Guinée - Sputnik Afrique
La Russie en première ligne contre le virus Ebola en Guinée
Selon M.Gore, cette réalité s'explique par le fait que la lutte contre ce fléau n'a jamais été prioritaire pour les grands pays et qu'aucun système global visant à financer de tels projets n'existe.

En général, 19, 4% de morts enregistrées ces dernières années sont liées aux virus des hépatites. Ce chiffre ne cesse d'augmenter.

Comme le signalent les chercheurs, cette croissance exponentielle des décès dus aux hépatites serait en lien avec la chute du niveau de santé ainsi qu'avec l'explosion démographique dans les pays du tiers monde.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала