Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Explosion dans le métro de Londres: la police arrête un suspect de 18 ans

© AP Photo / Andrew MatthewsUn journal du soir paru à Londres le 15 septembre 2017
Un journal du soir paru à Londres le 15 septembre 2017 - Sputnik France
S'abonner
La police britannique a annoncé avoir arrêté samedi matin, dans la région de Douvres, un jeune homme de 18 ans soupçonné d'être lié à l'attentat perpétré à la station de métro Parsons Green, à Londres, qui a fait 29 blessés.

Un jeune homme de 18 ans a été arrêté dans la région de Douvres, dans le sud-est de l'Angleterre, dans le cadre de l'enquête sur l'explosion qui a frappé vendredi la station Parsons Green du métro londonien.

«Nous avons fait une importante arrestation dans le cadre de notre enquête ce matin», a annoncé le responsable de l'antiterrorisme Neil Basu. «Même si nous sommes ravis des progrès accomplis, l'enquête continue et le niveau de menace demeure critique.»    

Suite à l'attentat dans le métro, le Royaume-Uni a établi le niveau d'alerte à «sévère», appréhendant de nouvelles attaques. Toutefois, il a été relevé à «critique», plus tard dans la journée de vendredi.

An injured woman is led away after an incident at Parsons Green underground station in London, Britain, September 15, 2017 - Sputnik France
Métro de Londres: des témoins racontent les premiers instants de panique
Selon la police, le suspect est maintenu en garde à vue dans un commissariat local avant d'être transféré dans un autre commissariat, dans le sud de Londres, «en temps voulu».    

L'attentat est survenu vendredi vers 08h20 heure locale (07h20 heure de Paris), dans la station Parsons Green, au sud-ouest de la capitale britannique. Qualifiée d'attentat par la police, l'attaque a été revendiquée par le groupe Daech. Le dernier bilan des services de santé fait état de 30 blessés, seulement trois d'entre eux sont encore traités dans les hôpitaux. 

Quatre attentats perpétrés à Londres et à Manchester au cours de cette année ont déjà entraîné la mort de 35 personnes.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала