USA: un ex-policier acquitté de l'homicide d'un Noir, heurts à Saint-Louis

© REUTERS / Brian FrankPolice des USA (photo d'illustration)
Police des USA (photo d'illustration) - Sputnik Afrique
Une manifestation contre l’acquittement d’un ancien policier accusé d’avoir tué un Noir a dégénéré en heurts avec la police à Saint-Louis, dans le Missouri. Huit policiers ont été blessés.

Huit policiers ont été blessés à Saint-Louis dans des heurts avec des manifestants protestant contre l'acquittement d'un policier blanc qui avait abattu, en 2011, un Noir soupçonné d'être un dealer. Un rassemblement jusqu'alors pacifique a tourné à la violence aux premières heures de samedi.

​Les échauffourées se sont produites alors que les manifestants quittaient les abords du tribunal où le verdict a été rendu et se dirigeaient vers un autre quartier, relate Reuters.

​Brandissant des panneaux sur lesquels on pouvait lire: «Arrêtez de nous tuer» ou «Black Lives Matter» — mouvement dénonçant les violences policières contre les Noirs aux États-Unis, — quelques dizaines de manifestants ont défilé dans le centre de cette ville du Missouri, précise l'AFP.

​Les manifestants auraient également lancé des pierres dans les fenêtres de la maison du maire de la ville.

​La police a fait usage de gaz lacrymogènes et de balles en caoutchouc alors que se déroulaient des pillages visant une bibliothèque, un restaurant et une habitation. La police a parlé d'au moins 13 arrestations. Trois des policiers blessés ont été hospitalisés.

​Les violences ont éclaté après le verdict d'acquittement rendu au terme de cinq semaines de procès. L'ex-policier Jason Stockley, 36 ans, a été déclaré non coupable du meurtre du jeune Noir Anthony Lamar Smith, qui avait alors 24 ans. Ce dernier a été tué par balles dans son véhicule alors qu'il cherchait à échapper à Stockley et à un autre agent, le 20 décembre 2011.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала