L'Espagne déclare l'ambassadeur de Corée du Nord «persona non grata»

CC0 / Pixabay / La bandera de España
La bandera de España - Sputnik France
Après le refus de Pyongyang de mettre fin à son programme nucléaire, le ministère espagnol des Affaires étrangères a annoncé lundi avoir demandé à l'ambassadeur de Corée du Nord de quitter l'Espagne avant la fin du mois de septembre.

Inauguration d'un nouveau quartier résidentiel à Pyongyang - Sputnik France
Sénateur russe: nous ne laisserons pas les USA «expérimenter» avec la Corée du Nord
L'Espagne a ordonné lundi à l'ambassadeur de Corée du Nord de quitter Madrid d'ici au 30 septembre, l'ayant déclaré «persona non grata» en réaction aux essais nucléaires et tirs de missiles effectués par Pyongyang.

«Aujourd'hui (lundi), l'ambassadeur de RPDC a été convoqué, il lui a été signifié qu'il était persona non grata. Il devra mettre fin à ses fonctions avant le 30 septembre», a annoncé le ministère espagnol des Affaires étrangères sur Twitter.

Vendredi matin, la Corée du Nord a effectué un nouveau tir de missile balistique depuis les environs de Pyongyang en direction du Japon. L'engin a survolé l'île de Hokkaido et est tombé dans l'océan Pacifique, à 2.200 kilomètres de la côte la plus proche du Japon, sans causer de préjudice. Théoriquement, un tel missile, lancé depuis le territoire de la Corée du Nord, peut atteindre l'île américaine de Guam.

Ce tir est intervenu trois jours après que le Conseil de sécurité des Nations unies a imposé de nouvelles sanctions contre Pyongyang pour son sixième essai nucléaire.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала