Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

«Les USA sont dans une impasse»: un sénateur russe réagit aux menaces US contre Pyongyang

© Sputnik . Iliya Pitalev / Aller dans la banque de photosPyongyang
Pyongyang - Sputnik France
S'abonner
Les propos hostiles tenus par l’ambassadrice américaine à l’Onu, Nikki Haley, ont attiré les foudres du sénateur russe Alexeï Pouchkov qui a accusé Washington de ne pas se rendre compte des conséquences d’un éventuel conflit armé.

La menace de «détruire» la Corée du Nord que Washington a brandie hier signifie que les États-Unis sont dans une «impasse», estime le sénateur russe Alexeï Pouchkov.

«L'hystérie de Haley à l'Onu, les menaces de déclencher la guerre contre la Corée du Nord sans réaliser ses conséquences est le signe d'une impasse dans laquelle se trouvent les États-Unis. Pense-t-on au prix de la guerre?», a-t-il twitté.

Cette réaction fait suite aux propos tenus dimanche par l'ambassadrice américaine à l'Onu, Nikki Haley. Intervenant sur CNN, la représentante permanente des États-Unis a estimé que le Conseil de sécurité des Nations unies avait épuisé toute possibilité de contenir le programme nucléaire de la Corée du Nord.

A North Korean military soldier peeps through his country's ruling party flags decorating the Ryomyong residential area, a collection of more than a dozen apartment buildings, ahead of its official opening ceremony on Thursday, April 13, 2017, in Pyongyang, North Korea. - Sputnik France
«Aucune option» n'est exclue par Washington en réponse à Pyongyang
«Si la Corée du Nord continue d'avoir ce comportement téméraire, si les États-Unis doivent se défendre ou défendre leurs alliés de quelque façon, la Corée du Nord sera détruite. Et nous savons tous cela. Et aucun d'entre nous ne le veut. Aucun d'entre nous ne souhaite la guerre», a-t-elle dit sur CNN.

La Russie de son côté estimé contre-productive la surenchère militaire et assure que le gouvernement nord-coréen n'avait aucune intention de renoncer à ses programmes nucléaires et balistiques, qu'il considère comme ses seuls moyens de défense.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала