Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Huntsman serait «un excellent choix» comme ambassadeur US en Russie

© AFP 2021 EMMANUEL DUNAND Jon Huntsman
Jon Huntsman - Sputnik France
S'abonner
Proposé au poste d'ambassadeur des États-Unis à Moscou par Donald Trump, Jon Huntsman doit voir sa candidature examinée par le Sénat ce 19 septembre. Thomas Pickering, qui a occupé ce poste entre 1993 et 1996, a confié à RIA Novosti tout le bien qu'il pensait de cette idée.

Jon Huntsman serait «un excellent choix» comme prochain ambassadeur des États-Unis en Russie, a déclaré Thomas Pickering, ex-secrétaire adjoint du département d'État américain et ancien ambassadeur en Russie (1993-1996), dans une interview accordée à l'agence RIA Novosti.

Le Sénat américain doit examiner le 19 septembre la candidature de Jon Huntsman au poste d'ambassadeur des États-Unis en Russie.

Jon Huntsman - Sputnik France
Trump annonce la candidature de Huntsman au poste du futur ambassadeur US en Russie

«J'admire Jon Huntsman et j'ai eu l'honneur de le connaître un certain temps. Il a accompli un travail très professionnel au poste d'ambassadeur américain en Chine. Ce n'est pas un inconnu dans les domaines de la diplomatie et de la politique. Le fait qu'il ait été gouverneur républicain de l'Utah et qu'il ait été sélectionné par le Président pour ce travail est très important», a indiqué le diplomate américain.

Selon lui, «Jon Huntsman a tout pour s'acquitter avec succès de ce travail» et il est un «excellent choix» pour le poste d'ambassadeur des USA à Moscou.

Interrogé sur les opinions de Hunsman concernant la Russie, Thomas Pickering a répondu qu'il n'avait pas eu l'occasion d'en discuter avec le futur ambassadeur, mais que Huntsman «n'était pas connu comme membre extrêmement conservateur du Parti républicain».

Les États-Unis veulent remplacer John Tefft, leur actuel ambassadeur à Moscou. Mi-juillet, Donald Trump a proposé la candidature de Jon Huntsman au poste d'ambassadeur en Russie. A présent, c'est au Sénat de l'approuver. Les autorités russes ont déjà donné leur agrément.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала