Syrie: l'opposition déverse l’eau des barrages de l’Euphrate pour ralentir l’armée

© Sputnik . Mikhail Alayeddin / Aller dans la banque de photosSyrian army forced the Euphrates River near Deir ez-Zor
Syrian army forced the Euphrates River near Deir ez-Zor - Sputnik France
Le ministère russe de la Défense a constaté une coïncidence surprenante: au moment où les forces fidèles à Damas ont commencé à franchir l'Euphrate, le niveau de l'eau et la vitesse du courant ont considérablement augmenté. Selon toute probabilité, l'eau des barrages qui se trouvent sous le contrôle de l'opposition a été déversée.

Сирийская армия форсировала реку Ефрат в районе Дейр-эз-Зора - Sputnik France
Moscou: la coalition US pourrait «au moins ne pas empêcher» la lutte de Damas contre Daech
Lorsque les forces armées syriennes ont traversé l'Euphrate, le niveau de l'eau est monté rapidement, ce qui peut uniquement être expliqué par l'ouverture des barrages qui se trouvent sous le contrôle de l'opposition, a indiqué le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov.

«La conduite de cette opération se caractérise non seulement par les actions courageuses et compétentes des militaires syriens, mais aussi par des faits intéressants. Ainsi, en 24 heures, les caractéristiques aquatiques de l'Euphrate ont été considérablement changées. Dès que les troupes syriennes ont commencé à traverser le fleuve, le niveau de l'eau de l'Euphrate est monté en quelques heures. Et la vitesse du courant a été multipliée par deux, à deux mètres par seconde», a-t-il déclaré.

Il a noté qu'en l'absence de précipitations, de tels changements peuvent uniquement être provoqués par un déversement délibéré de l'eau des barrages en amont du fleuve Euphrate.

«Ces installations se trouvent dans les zones contrôlées par l'opposition, contrôlées par la coalition internationale dirigée par les États-Unis», a ajouté le porte-parole.

L'armée gouvernementale syrienne, appuyée par l'aviation militaire russe, a délogé les extrémistes de Daech d'une zone de 60 km2 sur la rive gauche de l'Euphrate.

Cependant, la situation a été compliquée par certains facteurs.

Les troupes de l'armée syrienne - Sputnik France
Des contre-attaques visant l'armée syrienne depuis des zones tenues par l'opposition

Ainsi, d'après les rapports des commandants syriens se trouvant en première ligne, les contre-attaques les plus importantes et les tirs nourris contre les troupes syriennes dans la ville de Deir ez-Zor sont enregistrés depuis le nord, où sont concentrées les forces d'opposition et les forces spéciales américaines.

Le 5 septembre, les forces syriennes ont brisé le siège de Deir ez-Zor et sont entrées dans sa partie nord. Le blocus de la base aérienne de Deir ez-Zor a été brisé quatre jours plus tard par des unités syriennes placées sous le commandement des généraux Issam Zahreddine et Souheil al-Hassan.

Grâce au soutien de l'aviation et de l'artillerie, l'armée est parvenue à reprendre plusieurs hauteurs, mettre hors d'usage des équipements des terroristes de Daech et détruire certaines de leurs positions fortifiées.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала