Quand l'algorithme d'Amazon dicte comment fabriquer une bombe

© AFP 2022 LEON NEALA picture shows the logo of the online retailer Amazon dispalyed on computer screens in London on December 11, 2014
A picture shows the logo of the online retailer Amazon dispalyed on computer screens in London on December 11, 2014 - Sputnik France
Comme le révèle une investigation de la chaîne britannique Channel 4, en suivant les suggestions d'achat du site Amazon il est très facile d'acheter tous les éléments nécessaires pour fabriquer un explosif artisanal.

C'est pourquoi, qui plus est suite au récent attentat dans le métro londonien, l'ex-directeur de la CIA David Petraeus a déclaré que les réseaux sociaux, les opérateurs internet et les compagnies technologiques ne faisaient pas suffisamment d'efforts pour lutter contre l'extrémisme sur internet, écrit mercredi le quotidien Kommersant.

Police cordon off a street in Villejuif, a suburb of Paris, on September 6, 2017 as two men were arrested after the discovery of explosives and bomb components at an apartment - Sputnik France
Laboratoire d'explosifs à Villejuif: les deux suspects voulaient commettre un attentat
Le reportage a été réalisé après l'attentat de Londres du vendredi 15 septembre, qui a fait une vingtaine de victimes. Les images de l'une des deux bombes fabriquées par les terroristes, qui n'a pas explosé pour des raisons qu'on ignore — un seau en plastique dans un sac plastique avec des câbles qui dépassent — ont fait le tour de la Toile. Les journalistes ont découvert que même sans connaître le fonctionnement d'une bombe artisanale, il était très facile d'acheter des éléments pour la fabriquer avec l'aide involontaire des magasins en ligne.

Les journalistes de Channel 4 ont effectué une recherche sur le site Amazon pour trouver une certaine substance chimique utilisée dans la fabrication de produits alimentaires, mais également dans les explosifs artisanaux. A côté des résultats de recherche, dans la rubrique «avec ce produit les clients achètent souvent», étaient énumérées d'autres substances et composants qui ne représentent aucun danger séparément, mais qui une fois réunis permettent de fabriquer un engin explosif. De plus, sur la page de chacun de ces articles se trouvait un indice faisant comprendre les éléments nécessaires à la fabrication d'une bombe: des billes en acier, des interrupteurs à bouton, des câbles, des batteries et de la grenaille de charbon. Une seule substance chimique retrouvée pendant la recherche comportait la mention «besoin d'une régularisation» et «l'achat nécessite une autorisation spéciale».

Police de Londres - Sputnik France
Attentat de Londres: le dispositif explosif était rempli de clous
Finalement, les journalistes de Channel 4 ont facilement réussi à réunir un panier de 45 kg pour fabriquer un engin explosif artisanal. Commentant les résultats de cette investigation, la chef de la commission aux affaires intérieures du parlement britannique Yvette Cooper a déclaré qu'ils étaient «très alarmants». L'ex-commandant adjoint de la police de Londres Andy Trotter a qualifié dans une interview à Channel 4 la situation actuelle de «choquante, complètement impensable et épouvantable», tout en déclarant qu'Amazon et d'autres vendeurs en ligne devaient y remédier.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала