Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Référendum en Catalogne: le bras droit du vice-président catalan arrêté

S'abonner
Le secrétaire d'Etat à l'Economie du gouvernement autonome de Catalogne, Josep María Jové, a été arrêté mercredi matin lors d'opérations de police menées par la Garde civile espagnole dans le contexte du référendum interdit du 1er octobre.

La garde civile a arrêté mercredi le bras-droit du vice-président de la Catalogne, région du nord-est de l'Espagne dont les dirigeants sont décidés à organiser un référendum interdit par la justice, a-t-on appris de source policière.

Les chroniques de Sapir - Sputnik France
Russeurope Express
Espagne et indépendance de la Catalogne: les enjeux
La police précise avoir mené des perquisitions dans plusieurs départements de l'exécutif autonome, dont les ministères régionaux de l'Economie, de l'Intérieur et des Affaires étrangères, ainsi qu'au siège du Centre des télécommunications et des technologies de l'information.

Josep María Jové est l'adjoint d'Oriol Junqueras, vice-président et conseiller à l'économie et aux finances du gouvernement autonome de Catalogne.

La tension ne cesse de monter entre le gouvernement central et l'exécutif autonome catalan à l'approche du référendum d'autodétermination que la Généralité de Catalogne veut organiser le 1er octobre malgré l'interdiction de Madrid.

Pour rappel, lors des élections régionales de 2015, les indépendantistes avaient obtenu 47,6% des suffrages et le camp soutenant le maintien au sein de l'Espagne 51,28%.

Plus de 70% des Catalans souhaitent cependant pouvoir s'exprimer à travers un référendum en bonne et due forme, selon tous les sondages.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала