L’armée syrienne pilonnée depuis des zones tenues par les forces US

© Sputnik . Dmitriy VinogradovUn soldat syrien
Un soldat syrien - Sputnik France
Par deux fois, les troupes syriennes ont été soumises à des tirs de mortier et d’artillerie effectués depuis des territoires où sont déployés des militaires américains et des combattants des Forces démocratiques syriennes. Moscou a prévenu les États-Unis que dorénavant, de telles actions ne resteraient pas sans réponse.

«Des troupes syriennes ont été à deux reprises atteintes de tirs de mortier et d'artillerie depuis des zones de la rive orientale de l'Euphrate, où sont déployés des combattants des Forces démocratiques syriennes et des membres des forces spéciales des Forces armées américaines», selon le porte-parole du ministère russe de la Défense, M. Konachenkov.

Combattants des FDS - Sputnik France
Moscou: l'opposion syrienne afflue à Deir ez-Zor pour soutenir Daech
Il a également souligné que des militaires des Forces spéciales russes participaient aux opérations antiterroristes contre Daech dans la région aux côtés des troupes syriennes. Moscou a prévenu le commandement américain sur les mesures qui succéderont à d'éventuels nouveaux tirs depuis les zones où se trouvent les militants des Forces démocratiques syriennes (FDS):

«Par conséquent, par l'intermédiaire d'un canal de communication spécial, le représentant du Commandement des forces armées des États-Unis à El-Udeida (Qatar) a été informé que toute tentative de tir depuis les zones où se trouvent les militants des Forces démocratiques syriennes (FDS) sera immédiatement contrée. Les postes de combat dans ces zones seront immédiatement supprimés par tous les moyens disponibles», d'après le porte-parole du ministère russe de la Défense.

Deir ez-Zor - Sputnik France
Plus de 85% de Deir ez-Zor sous contrôle des troupes syriennes
Au total, l'armée syrienne a repris 85% du territoire de Deir ez-Zor, contrôlée par les terroristes de Daech depuis plus de trois ans. La ville serait complètement libérée la semaine prochaine, a conclu le ministère russe de la Défense.

Igor Konachenkov avait auparavant déclaré que, d’après les rapports des commandants syriens se trouvant en première ligne, les contre-attaques les plus importantes et les tirs nourris contre les troupes syriennes dans la ville de Deir ez-Zor étaient enregistrés depuis le nord, où se trouvent les formations des Forces démocratiques syriennes, ainsi que des unités des Forces spéciales américaines.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала