Renoncer à la diplomatie dans le règlement du conflit nord-coréen serait «catastrophique»

© Sputnik . Natalia Seliverstova / Aller dans la banque de photosPresidential Press Secretary Dmitry Peskov
Presidential Press Secretary Dmitry Peskov - Sputnik France
Moscou insiste sur la diplomatie comme étant le seul moyen de parvenir à régler la situation sur la péninsule coréenne, toute autre solution pouvant conduire à des conséquences catastrophiques, a communiqué le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov.

Moscou a réaffirmé la nécessité de revenir à la diplomatie pour résoudre le conflit autour du programme nucléaire de la Corée du Nord.

«Comme avant, Moscou est persuadé que le règlement politico-diplomatique du problème nord-coréen reste la seule solution. Toute autre solution est impossible, un autre dénouement à ce conflit pourrait avoir des conséquences indésirables voire catastrophiques», a déclaré Dmitri Peskov aux journalistes.

Le porte-parole a également fait part de l'inquiétude de Moscou face à l'escalade des tensions sur la péninsule.

«Moscou est profondément inquiet de l'escalade des tensions sur la péninsule coréenne, causée par un échange de déclarations assez brutales et remplies de menaces. Moscou continue à appeler toutes les parties intéressées à faire preuve de retenue pour ne pas aggraver la situation», a-t-il conclu.

A man watches a television news programme showing US President Donald Trump (C) and North Korean leader Kim Jong-Un (L) at a railway station in Seoul on August 9, 2017 - Sputnik France
Kim promet de faire «payer cher» Trump pour ses menaces à l'encontre de la Corée du Nord
Depuis la tribune de l'Onu, le Président américain Donald Trump a promis mercredi d'«anéantir» la Corée du Nord en cas de menace pour les États-Unis, insistant sur le fait que Washington était «prêt, veut et peut le faire», mais espère que ceci ne s'avérera pas nécessaire.

Plus tôt, la Russie et la Chine ont proposé à la Corée du Nord de déclarer un moratoire sur les essais nucléaires et les lancements de fusées, et à la Corée du Sud et aux États-Unis de s'abstenir d'exercices militaires dans la région pour stabiliser la situation dans la péninsule, mais Washington a ignoré cette initiative.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала