Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

La perspective d'un compromis politique en Libye est «vague et incertaine»

© Sputnik . Andrey Stenin / Aller dans la banque de photosСитуация в Ливии
Ситуация в Ливии - Sputnik France
S'abonner
Il est peu probable que la Libye connaisse dans un futur proche une stabilisation durable sur son sol et les perspectives d'un compromis politique dans le pays sont vagues, estime Alexandre Kouznetsov, directeur adjoint de l'Institut des pronostics et du règlement politique.

Évoquant l'expiration du mandat du gouvernement d'entente nationale de Fayez el-Sarraj, le directeur adjoint de l'Institut des pronostics et du règlement politique, Alexandre Kouznetsov, a évalué les chances d'un compromis entre les deux forces opposées et d'une stabilisation politique en Libye.

«En ce qui concerne les perspectives d'un compromis politique en Libye […] elles semblent très vagues et incertaines. Aucune stabilisation à long terme ne s'annonce sur la scène politique, au moins dans l'immédiat», a-t-il déclaré intervenant lors de la table ronde «Libye: les perspectives du règlement et le rôle de la Russie dans ce processus» organisée par l'agence de presse Rossiya Segodnya.

la Corée du Nord - Sputnik France
Sort de Saddam Hussein et Kadhafi, nucléaire nord-coréen: Moscou voit un lien
En cela, l'expert a pointé l'intérêt envers la Russie de la communauté politique libyenne. Cet engouement s'explique par le rôle croissant de Moscou au Proche-Orient ces deux dernières années, ainsi que par un certain affaiblissement des forces politiques extérieures, notamment de l'Arabie saoudite et du Qatar qui avaient été très actifs au début du conflit.

Arrivé en Libye en février 2011, le soi-disant Printemps arabe s'est transformé en conflit civil armé et en une incessante effusion de sang qui a emporté des milliers de vies. Soutenus par l'aviation et la marine de l'Otan, les insurgés ont réussi à renverser Mouammar Kadhafi qui a dirigé le pays pendant quatre décennies, anéantissant pratiquement un État prospère et centralisé.

Depuis 2011, le pays est déchiré par les rivalités entre ses milices mais aussi entre ses dizaines de tribus, composantes essentielles de la société.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала