Israël qualifie de «provocation» le nouveau test balistique de l'Iran

© Sputnik . Maxim BlinovAvigdor Lieberman
Avigdor Lieberman - Sputnik France
Le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, a qualifié samedi de «provocation» l'annonce par l'Iran du test d'un nouveau missile d'une portée de 2.000 km.

L'essai d'un missile balistique par l'Iran n'est qu'une tentative pour éprouver la patience des États-Unis et de leurs alliés, a estimé le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman.

«Le missile balistique tiré par l'Iran n'est pas seulement une provocation et une manifestation d'insoumission à l'égard des États-Unis et de leurs alliés, dont Israël. C'est aussi un moyen de tester leur patience», a-t-il déclaré samedi, cité par le service de presse du ministère israélien de la Défense.

« C'est une preuve supplémentaire de l'ambition de l'Iran de devenir une puissance mondiale et de menacer non seulement les pays du Moyen-Orient, mais également tous les États démocratiques à travers le monde», a-t-il ajouté.

«On peut imaginer ce qui pourrait se passer si l'Iran se dotait de l'arme nucléaire, ce à quoi il aspire. Nous ne pouvons pas permettre qu'une telle chose se produise», a-t-il indiqué.

L'Iran a testé avec succès son nouveau missile balistique d'une portée de 2.000 km qui peut être doté de plusieurs ogives. Des images du lancement ont été retransmises par l'agence Tasnim.

Essai d'un missile iranien. Image d'illustration. - Sputnik France
L’Iran a testé un missile balistique (vidéo)
Le nouveau missile, baptisé Khorramshahr, a été présenté la veille, lors d'un défilé militaire à Téhéran. La date de l'essai n'a pas été précisée.

Lors de ce défilé, qui a été l'occasion de présenter les nouveaux matériels militaires, le Président Hassan Rohani a martelé son intention de renforcer le potentiel balistique du pays.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала