Les USA lancent un satellite-espion à l'aide d'une fusée Atlas V

Le lanceur américain Atlas V, doté d’un satellite-explorateur secret, a décollé avec succès de la base militaire Vandenberg Air Force Base, en Californie, a communiqué le portail NASA Spaceflight.

Chargé d'une mission de renseignement connue sous le nom codifié NROL-42, pour l'Agence nationale de renseignement des États-Unis (National Reconnaissance Office), le lanceur Atlas V, équipé d'un satellite-explorateur secret, a démarré de la base militaire américaine Vandenberg Air Force Base, a annoncé le portail NASA Spaceflight.

Satellite Tomsk-TPU-120 - Sputnik France
Le premier satellite russe imprimé en 3D commence à émettre
Le lancement a été effectué samedi, 23 septembre à 22h49, heure locale (soit dimanche 24 septembre à 07h49, heure de Paris).

Initialement, le départ avait été prévu plus tôt, mais il a dû être retardé en raison de l'ouragan Irma qui a frappé de plein fouet le continent américain et également suite à un problème technique.

Les informations détaillées concernant ce satellite ne sont pas communiquées. Néanmoins, comme l'indique le portail Gears Of Biz, l'engin pourrait être doté d'un éventail d'instruments supplémentaires, dont par exemple un dispositif HEO-4, qui est un système spatial susceptible de surveiller les lancements des missiles dans les latitudes nord.

Il s'agit déjà du sixième lancement pour le lanceur Atlas V, depuis le début de l'année, et du 25e pour l'Agence nationale de renseignement des États-Unis depuis 2006.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала