Poutine et Erdogan discutent des efforts conjoints russo-turcs en Syrie

© Sputnik . Alexei Nikolsky / Aller dans la banque de photosRusslands Präsident Wladimir Putin und der türkische Präsident Tayyip Erdogan (Archivbild)
Russlands Präsident Wladimir Putin und der türkische Präsident Tayyip Erdogan (Archivbild) - Sputnik France
Le Président russe Vladimir Poutine a discuté avec son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan, d'une coordination plus étroite des efforts russes et turcs en Syrie, notamment concernant la création de zones de désescalade qui ouvrent la voie à la fin de la guerre civile et au règlement politique de la crise, annonce le service de presse du Kremlin.

Всеармейские соревнования Танковый биатлон и Суворовский натиск в Приморском крае - Sputnik France
Moscou: Mort d'un général russe en Syrie, résultat de l'hypocrisie des USA
Lors de la conversation téléphonique qu'ils ont eue lundi, le Président russe Vladimir Poutine et son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan, ont discuté des perspectives de la coopération de deux pays concernant le règlement de la crise syrienne, a indiqué le service de presse du Kremlin.

«Les problèmes syriens ont été discutés, notamment à la lumière des résultats positifs obtenus lors de la sixième réunion internationale sur la Syrie qui a eu lieu les 14 et 15 septembre à Astana. Il a été souligné que la création de quatre zones de désescalade en Syrie ouvrait la voie à la cessation de la guerre civile et au règlement politique de la crise sur la base des principes de la souveraineté et de l'intégrité territoriale du pays. L'importance d'une coordination plus étroite des efforts de la Russie et de la Turquie dans la direction syrienne a été également notée», indique le communiqué.

Frappe aérienne de la coalition US en Syrie - Sputnik France
Syrie: en mars, les frappes de la coalition ont fait 84 morts parmi les civils

Le sixième tour des négociations intersyriennes dans la capitale du Kazakhstan s'est tenu les 14 et 15 septembre.

Un accord est intervenu à Astana, entre la Russie, l'Iran et la Turquie, les trois pays garants du cessez-le-feu en Syrie, sur la mise en place de quatre zones de désescalade. Trois zones de désescalade fonctionnent pour l'heure dans le sud-ouest de Syrie, dans la Ghouta orientale (banlieue de Damas) et dans le nord de la province de Homs.

La quatrième zone comprend la province d'Idlib et certaines régions des provinces voisines d'Alep, de Lattaquié et de Hama.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала