Une défaillance d’un missile US tue des civils en Afghanistan

© REUTERS / /Omar SobhaniAfghan security forces keep watch at the site of an attack and gun fire between insurgents and Afghan forces in Kabul
Afghan security forces keep watch at the site of an attack and gun fire between insurgents and Afghan forces in Kabul - Sputnik France
Une frappe aérienne de l’armée de l’air américaine contre des terroristes en Afghanistan a touché des civils, cela a été provoqué par la défaillance d’un missile, d’après le communiqué de presse de la Mission de Soutien déterminé de l’Otan.

Une frappe aérienne de l'US Air Force, qui soutenait l'armée afghane lors d'une offensive suite à l'attaque de Daech à l'aéroport de Kaboul, a fait plusieurs victimes civiles, indique le communiqué de presse de la Mission de Soutien déterminé (RS) de l'Otan.

Lors de l'attaque, les terroristes ont eu recours aux mortiers, «ont fait exploser plusieurs vestes-suicide» et ont «utilisé des civils comme bouclier humain», d'après le communiqué. Les Forces armées afghanes ont réagi à cette attaque.

«Les Forces armées américaines ont soutenu l'opération et ont effectué une frappe aérienne. Malheureusement, un des missiles a mal fonctionné, ce qui a fait des victimes», précise la déclaration de la mission de l'Otan.

Pour le moment, le nombre de victimes dans la frappe des États-Unis reste inconnu. D'après un fonctionnaire, qui s'exprimait sous le couvert de l'anonymat à Reuters, trois terroristes ont été tués et 13 civils ont été blessés, mais ces chiffres ne sont pas confirmés.

James Mattis - Sputnik France
Tirs de roquettes contre l’aéroport de Kaboul en pleine visite du chef du Pentagone
La frappe aérienne a été effectuée en réponse à une attaque de mercredi contre l'aéroport international Hamid Karzai à Kaboul, dans lequel le secrétaire américain à la Défense James Mattis devait arriver pour une visite officielle. Plusieurs roquettes ont ciblé l'aéroport de Kaboul. Une personne a été tuée et quatre ont été blessés dans cette attaque, selon le porte-parole du ministère afghan de l'Intérieur Najib Danish.

Le mouvement radical Taliban a revendiqué les tirs de roquettes contre l'aéroport de la capitale afghane, a déclaré TOLONews précisant qu'ils visaient le secrétaire américain à la Défense. Toutefois, selon l'organe de propagande de Daech, l'attaque a été revendiquée par Daech. En réponse, M.Mattis a qualifié l'attaque de crime contre l'humanité.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала