Aide humanitaire pour la Syrie: Moscou appelle l’Onu à «mettre les montres à l’heure»

© Sputnik . Grigory Sysoev / Aller dans la banque de photosVassili Nebenzya
Vassili Nebenzya - Sputnik Afrique
Le représentant permanent de la Russie auprès de l’Onu, Vassili Nebenzia, appelle l’organisation internationale à vérifier les données concernant le volume d’aide humanitaire obtenu par les Syriens en accord avec Damas. À l’en croire, les fonctionnaires de l’Onu présentent des statistiques complètement différentes à ce sujet.

Lors d'une session de l'Onu, le secrétaire général adjoint pour les Affaires humanitaires Mark Lowcock a déclaré que depuis le début du mois d'août, l'organisation internationale avait réussi à escorter des convois transportant de l'aide humanitaire destinée à 280.000 Syriens sur 1,2 million de personnes dans le besoin au total, comme convenu avec les autorités syriennes.

Mexique - Sputnik Afrique
35 tonnes d’aide humanitaire russe en route pour le Mexique victime d'un séisme
La représentante permanente des États-Unis auprès de l'Onu, Nikki Haley, s'est également référée à ces chiffres au cours d'une prise de parole, tout en critiquant l'initiative de la Russie visant à mettre fin aux livraisons d'aide humanitaire vers la Syrie depuis la Turquie et la Jordanie à mesure que l'accès humanitaire s'élargissait à l'intérieur du pays.

«Ce serait une faute», a alors indiqué l'ambassadrice. À l'en croire, plus d'un million de personnes seraient privées dans ce cas d'assistance humanitaire indispensable.

Répondant à cette dernière, l'ambassadeur russe auprès de l'Onu, Vassili Nebenzia, a appelé à «se pencher plus en détail sur les données statistiques».

«Je me rappelle très bien que la dernière fois qu'on débattait à huis clos sur la question syrienne, y compris sur le plan humanitaire, dans la salle des consultations du Conseil de sécurité, un représentant du Bureau de la coordination des affaires humanitaires nous avait présenté les données statistiques sur le nombre de Syriens touchant de l'aide humanitaire grâce à l'assistance de Damas. Or, autant que je m'en souvienne, il ne s'agissait pas d'une centaine de milliers de personnes, mais de cinq millions qui reçoivent de l'aide humanitaire grâce à la coopération entre le BCAH et le gouvernement syrien», a expliqué Nebenzia.

«Je voudrais qu'on se penche plus attentivement sur ces données. Je voudrais demander à M. Lowcock de s'en charger. Synchronisons donc nos montres», a conclu l'ambassadeur russe. Cependant, le secrétaire général adjoint et l'ambassadrice américaine ont laissé cette demande sans réponse.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала