La Chine ordonne la fermeture des entreprises nord-coréennes avant la fin de l'année

© Sputnik . Maria Tchapligina Chine
Chine - Sputnik France
En application du dernier volet de sanctions de l'Onu, les entreprises nord-coréennes établies en Chine devront cesser leur activité d'ici janvier, a annoncé jeudi le ministère chinois du Commerce.

Kim Jong Un - Sputnik France
La Chine suspend sa coopération militaire avec la Corée du Nord
Le ministère chinois du Commerce a ordonné à toutes les entreprises nord-coréennes de suspendre leurs activités en République populaire de Chine avant la fin de l'année. Par cette mesure, les autorités chinoises appliquent la résolution 2375 du Conseil de sécurité de l'Onu, adoptée le 11 septembre en réponse à un nouvel essai nucléaire de Pyongyang.

«Les coentreprises sino-étrangères, les sociétés à capitaux mixtes et à capitaux étrangers établies en Chine par des entités ou des individus de Corée du Nord devront être fermées d'ici 120 jours», indique le communique du ministère.

Pyongyang - Sputnik France
Les USA utilisent la Chine pour attaquer Pyongyang
Le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté le 11 septembre une résolution durcissant les sanctions contre Pyongyang suite au sixième test nucléaire nord-coréen. Proposé par les États-Unis, le texte a été appuyé par tous les membres du Conseil de sécurité dont la Russie et la Chine.

La résolution interdit l'achat des produits textiles nord-coréens et les exportations de condensats de gaz vers la Corée du Nord. Par ailleurs, le Conseil de sécurité a imposé des restrictions sur les exportations de pétrole brut et de ses dérivés vers la Corée du Nord, qui ne pourra en recevoir que 500.000 barils entre le 1er octobre et le 31 décembre 2017 puis deux millions de barils par an à partir de 2018.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала