Poutine et Erdogan d'accord pour accélérer les projets d'Akkuyu et du Turkish stream

© Sputnik . Mikhail KlimentievVladimir Poutine er Recep Tayyip Erdogan
Vladimir Poutine er Recep Tayyip Erdogan - Sputnik France
Lors des négociations avec son homologue turc, Vladimir Poutine a déclaré que Moscou envisageait de lancer dans les plus brefs délais la centrale énergétique d’Akkuyu, la première en Turquie. Recep Tayyip Erdogan a, à son tour, fait savoir que la Turquie se prononçait pour une mise en œuvre accélérée des projets énergétiques russo-turcs.

La situation en Syrie (image d'illustration) - Sputnik France
Poutine: les conditions pour finir la guerre en Syrie sont notre réussite avec Ankara
Des négociations entre les chefs d'État russe et turc se sont déroulées jeudi à Ankara dans la résidence de Recep Tayyip Erdogan. Suite à ces pourparlers, Vladimir Poutine a déclaré lors d'une conférence de presse qu'ils avaient «examiné en détail les aspects des projets stratégiques dans le domaine énergétique», donc la construction du gazoduc Turkish stream et de la centrale nucléaire d'Akkuyu. Il a d'ailleurs rappelé que la construction de la partie maritime du Turkish stream avait été lancée au mois de juin.

Lors de cette conférence de presse, Recep Tayyip Erdogan a déclaré que le secteur énergétique était l'une des directions principales de la collaboration russo-turque.

«Nous accordons une attention particulière aux projets d'Akkuyu et du Turkish stream. Ils sont en cours et nous sommes prêts à les accélérer», a déclaré le Président turc.

Le Président russe a en outre souligné que ces deux projets d'envergure nécessitaient des actions coordonnées des deux parties, y compris l'obtention de tous les documents et licences en temps voulu.

«Nous comptons construire et mettre en exploitation la première unité de la centrale énergétique», a conclu le chef d'État russe.

En outre, les deux Présidents ont discuté de la Syrie et de l'Irak et sont tombés d'accord qu'il était crucial d'assurer l'intégrité territoriale de l'Irak et de la Syrie.

Vladimir Poutine a déclaré que l'amélioration de la situation en Syrie avait été rendue possible grâce au travail conjoint avec le gouvernement turc.

Vladimir Poutine er Recep Tayyip Erdogan - Sputnik France
La rencontre de Poutine et Erdogan a débuté à Ankara

La Russie et la Turquie ont signé en 2010 un accord intergouvernemental prévoyant la construction d'une centrale nucléaire à Akkuyu. Cette centrale nucléaire pourrait entrer en service en 2023.

La centrale nucléaire d'Akkuyu, premier site de ce genre en Turquie, sera construite dans la province de Mersin sur le littoral méditerranéen du pays. Elle comprendra quatre réacteurs VVER de conception russe de 1.200 mégawatts chacun. Le site produira près de 35.000 milliards de kWh d'électricité par an.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала