La Défense russe dément avoir effectué une frappe contre les civils à Idlib

© Sputnik . Natalia Selivestrova / Aller dans la banque de photosle ministère russe de la Défense
le ministère russe de la Défense - Sputnik France
L’aviation russe n’effectue pas de bombardements dans les quartiers résidentiels en Syrie, a affirmé ce lundi le ministère russe de la Défense, rejetant ainsi les accusations des Casques blancs l’incriminant dans la mort de 150 civils dans la province syrienne d’Idlib.

Le ministère russe de la Défense a démenti ce jeudi les informations diffusées par Reuters selon lesquelles les frappes des aviations russe et syrienne auraient fait en une semaine 150 morts parmi les civils dans la province d'Idlib.

«La "Défense civile syrienne" que l'agence britannique Reuters cite en annonçant les victimes présumées parmi les civils est la même chose que les "Casques blancs" (organisation basée à Londres qui se présente comme «humanitaire», ndlr)», a indiqué le général Igor Konachenkov, porte-parole du ministère.

Hama, province - Sputnik France
Une opération du Front Al-Nosra torpillée par les missiles russes
«La tentative des Britanniques de faire passer ces escrocs de guerriers pour une source d'informations fiables sous un nouveau logo est une manipulation pour amateurs», a poursuivi M. Konachenkov.

Il a également tenu à souligner que l'aviation russe n'effectuait pas de frappes contre les quartiers résidentiels. «Ce sont les bases des terroristes, leur matériel militaire et leurs dépôts d'armes qu'elle prend pour cible, après avoir déterminé leur position grâce à des drones et à d'autres canaux de renseignement», a conclu le porte-parole.

Les Casques blancs, qui se qualifient d'« ONG de défense des droits de l'homme », ont été maintes fois accusés de mener un jeu trouble en Syrie. Parmi les griefs retenus contre eux figurent des manœuvres de propagande contre le gouvernement syrien, des tentatives pour encourager une intervention étrangère dans le pays, ainsi que des « preuves » fabriquées dénonçant les « bavures » commises lors de la campagne russe en Syrie.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала