Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Percée du blocus: le gouverneur de Deir ez-Zor remercie «les héros des forces russes»

© Sputnik . Mikhail Voskresenskiy / Aller dans la banque de photosСитуация в Дейр-эз-Зоре
Ситуация в Дейр-эз-Зоре - Sputnik France
S'abonner
Le gouverneur de la province de Deir ez-Zor, Mohammed al-Samra, a exprimé dans un entretien à Sputnik sa reconnaissance aux autorités syriennes et russes pour avoir percé le blocus de la ville.

Alors que les troupes gouvernementales, soutenues par l'aviation russe, ont réussi à percer le blocus de Deir ez-Zor au début du mois, le gouverneur de la province, Mohammed al-Samra, a exprimé sa reconnaissance aux gouvernements syrien et russe pour leurs efforts conjoints, ainsi que pour l'octroi rapide d'aide humanitaire aux habitants.

«Premièrement, nous voudrions passer nos remerciements, via votre agence [Sputnik, ndlr], au peuple russe et aux autorités du pays, avec Vladimir Poutine à leur tête. De même, nous remercions les héros des forces armées russes», a déclaré à Sputnik M.al-Samra.

Deir ez-Zor - Sputnik France
La libération totale de Deir ez-Zor est une question de semaines
«Depuis le début du conflit et jusqu'à présent, les autorités russes n'ont jamais abandonné la Syrie, en commençant par leur recours au droit de veto. En dépit des actions de l'autre partie, qui a envoyé des mercenaires sur le sol syrien, qui finance les terroristes et veut diviser la Syrie», a-t-il ajouté.

Le gouverneur a souligné que l'aviation russe avait joué un rôle décisif en sécurisant le chemin pour percer le blocus de Deir ez-Zor aux troupes terrestres. 24 heures plus tard, le Président syrien Bachar el-Assad y a envoyé de l'aide humanitaire et des provisions, en coopération avec le Croissant-Rouge syrien.

Su-25, la base aérienne Hmeymim - Sputnik France
«Le matériel militaire russe n’est pas fabriqué pour les défilés mais pour la guerre»
Actuellement, la Russie aide les forces gouvernementales syriennes à chasser les terroristes de Deir ez-Zor, ville partiellement libérée début septembre. L'armée gouvernementale syrienne, appuyée par l'aviation militaire russe, a délogé la semaine dernière les extrémistes de Daech d'une zone de 60 km2, sur la rive gauche de l'Euphrate.

Durant les trois années de siège, près de 80.000 habitants de Deir ez-Zor n'ont pas reçu d'aide humanitaire autrement que par voie aérienne.

Le 5 septembre, les forces syriennes ont brisé le siège de Deir ez-Zor et sont entrées dans la partie nord de la ville. Le blocus de la base aérienne de Deir ez-Zor a été forcé quatre jours plus tard par les unités syriennes placées sous le commandement des généraux Issam Zahreddine et Souheil al-Hassan.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала