Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Donetsk révèle pourquoi Kiev a besoin des forces de maintien de la paix dans le Donbass

© Sputnik . Alexey Kudenko / Aller dans la banque de photosSelf-proclaimed Donetsk People’s Republic leader Alexander Zakharchenko
Self-proclaimed Donetsk People’s Republic leader Alexander Zakharchenko - Sputnik France
S'abonner
L’introduction de forces de maintien de la paix sur le territoire du Donbass ne servira pas à la mission de protection de l’Onu mais servira à Kiev à «ciseler» la région dans des mains tierces, estime le Président de la République populaire autoproclamée de Donetsk (RPD), Alexandre Zakhartchenko.

Le Président de la République populaire autoproclamée de Donetsk (RPD), Alexandre Zakhartchenko, a annoncé ce qu'il considère comme étant la véritable mission des forces de maintien de la paix souhaitées par le gouvernement de Kiev.

«Le Président de la Fédération de Russie n'a pas parlé de forces de maintien de la paix mais de la mission de l'Onu visant à assurer la protection des observateurs de l'OSCE. Kiev veut introduire ici une mission de maintien de la paix afin de "ciseler" notre territoire», a déclaré M.Zakhartchenko, soulignant que les autorités kiéviennes n'avaient pas besoin de cette mission protectrice car «elle prouverait que Kiev viole tous les accords et effectue des pilonnages».

Situation im Donbass - Sputnik France
Donbass: Moscou n'a reçu aucune proposition sur le déploiement de forces de l'Onu
Intervenant devant l'Assemblée générale de l'Onu, le président ukrainien Piotr Porochenko avait précédemment souligné que le déploiement de casques bleus de l'Onu à la frontière russo-ukrainienne était une condition sine qua non du mandat de la mission de paix dans le Donbass.

Vladimir Poutine avait précédemment déclaré qu'il soutenait l'idée de dépêcher en Ukraine des forces de maintien de la paix qui pourraient assurer la sécurité de la mission de l'OSCE dans le Donbass. Il a également noté que cette décision devrait être prise par le Conseil de sécurité des Nations unies.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала