Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le vote catalan pourrait se tenir dans des églises et des hôpitaux

© REUTERS / Jon NazcaPartidarios de la independencia de Cataluña
Partidarios de la independencia de Cataluña - Sputnik France
S'abonner
Si les forces de l'ordre empêchent la tenue du référendum d'autodétermination en Catalogne, le scrutin pourrait se dérouler dans des églises et des hôpitaux, a déclaré à Sputnik Carles Riera, député du parlement catalan du parti Candidature de l'union populaire.

Le vote prévu pour ce dimanche 1er octobre pourrait avoir lieu dans des églises et des hôpitaux si les forces de l'ordre empêchent sa tenue dans les écoles:

«Le gouvernement ne peut pas fermer les institutions publiques telles que les hôpitaux. Tout le monde a proposé ses salles, y compris de nombreuses églises», a précisé à Sputnik le député du parlement catalan du parti Candidature de l'union populaire (CUP-CC), Carlos Riera.

Acto a favor del referéndum para la independencia de Cataluña celebrado en Barcelona, España - Sputnik France
Assange: les Catalans prêts à imprimer chez eux des bulletins de vote
Le député s'en est pris aux autorités espagnoles pour avoir «déclenché des répressions», mais s'est dit persuadé que les gens seraient capables de «résister via une confrontation non violente».

«70.000 personnes peuvent défendre les écoles, il y a des milliers de volontaires prêts à assurer la tenue adéquate de ce vote», a poursuivi M.Riera.

Précédemment, des Catalans se sont installés dans plus de 160 écoles devant servir de bureaux de vote ce dimanche pour un référendum interdit par Madrid, après que la police locale, Mossos d'Esquadra, a scellé quelque 1.300 écoles dans la région. Dans les écoles occupées, les habitants organisaient des divertissements tels que des soirées, des dîners ou des concours sportifs.

Julian Assange - Sputnik France
Assange dénonce une «guerre-internet» autour du référendum catalan
Les forces de police sont prêtes à déloger les militants des bureaux de vote dimanche, a affirmé à Reuters une source au sein du gouvernement, soulignant également que les personnes occupant les éventuels bureaux de vote seront passibles d'amende allant jusqu'à 300.000 euros.

La tension persiste entre le gouvernement central et l'exécutif autonome catalan à l'approche du référendum d'autodétermination que la Généralité de Catalogne veut organiser le 1er octobre malgré l'interdiction de Madrid. Des manifestations contre et pro-référendum se tiennent dans plusieurs grandes villes espagnoles.

Les autorités espagnoles estiment annulé le référendum sur l'indépendance de la Catalogne, selon Inigo Mendez de Vigo, ministre de l'Éducation, de la Culture et des Sports et porte-parole du gouvernement espagnol.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала