11 policiers blessés lors d'affrontements avec les manifestants catalans

Des heurts entre policiers et manifestants catalans ont fait onze blessés parmi les forces de l'ordre, a annoncé le ministère espagnol de l'Intérieur.

Onze représentants des forces de l'ordre ont été blessés pendant des affrontements qui les ont opposés ce dimanche aux partisans du référendum sur l'autodétermination de la Catalogne, a annoncé le ministère espagnol de l'Intérieur sur son microblog Twitter.

«Neuf policiers et deux représentants de la Garde civile ont été blessés jusqu'ici en intervenant pour faire respecter une décision de justice», a indiqué le ministère.

Enfrentamientos entre policía y manifestantes en Barcelona - Sputnik Afrique
«Répression et violence d’État»: les clashs avec la police font 38 blessés en Catalogne
Dimanche 1er octobre, les autorités catalanes organisent un référendum sur l'autodétermination de leur région. La Cour constitutionnelle d'Espagne a suspendu tous les documents adoptés par la Généralité et le Parlement de Catalogne relatifs au vote, déclarant illégales toutes les actions des autorités catalanes visant à préparer le référendum. La veille, plus de la moitié des écoles qui devaient servir dimanche de bureaux de vote ont été mises sous scellés. La police espagnole a affirmé qu'elle avait pris sous son contrôle la plus grande partie des 2.315 écoles catalanes. Le ministère de l'Intérieur a annoncé précédemment que la police nationale avait saisi des urnes dans plusieurs bureaux de vote. Pourtant le vote se poursuit dans plusieurs autres bureaux.

Selon les sondages, l'indépendance de la Catalogne est soutenue par 41% des Catalans, tandis que 49% s'y opposent. Toutefois, l'organisation du référendum a été souhaitée par 80% des habitants de la région, bien que la majorité insiste sur sa concertation avec les autorités de Madrid. Selon les données du gouvernement catalan, environ 5,3 millions de personnes pourront voter dans le cadre du référendum. Mais pour 60% des Catalans, le référendum est illégal et ne peut avoir de conséquences juridiques.

Xavi Hernández (centre) - Sputnik Afrique
Les stars du FC Barcelone soutiennent le référendum catalan
La police espagnole a eu recours dimanche à des bombes assourdissantes et des balles en caoutchouc afin de disperser ceux qui souhaitaient voter lors du référendum d'autodétermination organisé par les autorités catalanes, annonce la presse espagnole. Les affrontements entre la police et les manifestants catalans ont fait au moins 38 blessés, annoncent les services ambulanciers.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала