Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Le référendum en Catalogne est légal, selon une vice-présidente du Parlement européen

© Sputnik . Javier Luengo / Aller dans la banque de photosUne manifestation en faveur du référendum à Barcelone
Une manifestation en faveur du référendum à Barcelone - Sputnik France
S'abonner
Pour la vice-présidente verte autrichienne du Parlement européen, Ulrike Lunacek, le référendum d'autodétermination en Catalogne est légal, même s'il aurait dû être concerté avec les autorités centrales de l'Espagne.

Le référendum d'autodétermination en Catalogne est, en principe, légal, mais de tels évènements doivent être organisés avec le consentement des autorités centrales, a affirmé l'Autrichienne Ulrike Lunacek (Verts), vice-présidente du Parlement européen.

«En principe, le référendum est légal, mais, comme le prouve l'exemple de l'Écosse, il doit se faire en concertation avec Madrid. Dans le même temps, le gouvernement central doit enfin cesser de bloquer le dialogue», a-t-elle souligné dans sa déclaration.

Elle a ajouté qu'elle était bouleversée par la dégradation de la situation en Catalogne.

«Je condamne résolument l'emploi de balles en caoutchouc et de matraques par les forces de l'ordre espagnoles et j'appelle à la désescalade. Dans le même temps, avec le groupe des Verts au Parlement européen, j'exhorte la Commission européenne à assurer immédiatement la médiation entre le gouvernement central espagnol et le gouvernement régional catalan», a poursuivi Ulrike Lunacek.

Elle a estimé «inacceptable que dans l'Union européenne du XXIe siècle un référendum d'autodétermination tourne à la guerre civile».

Affrontements entre police et manifestants à Barcelone - Sputnik France
Référendum catalan: plus de 460 personnes blessées dans des heurts
Plus de 460 personnes ont été blessées dimanche dans les heurts survenus en Catalogne le jour du référendum sur l'autodétermination, a annoncé la maire de Barcelone, Ada Colau. Le porte-parole du gouvernement, Jordi Turull, a imputé la responsabilité des heurts au Premier ministre espagnol, Mariano Rajoy.

Dimanche 1er octobre, les autorités catalanes organisent un référendum sur l'indépendance. La Cour constitutionnelle d'Espagne a suspendu tous les documents adoptés par la Généralité et le Parlement de Catalogne relatifs au vote, déclarant illégales toutes les actions des autorités catalanes visant à préparer le référendum.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала