Melania Trump répond à la bibliothécaire qui a refusé son don

© REUTERS / Yuri GripasU.S. first lady Melania Trump attends the opening of Bunny Mellon Healing Garden at Children's National Medical Center in Washington, U.S
U.S. first lady Melania Trump attends the opening of Bunny Mellon Healing Garden at Children's National Medical Center in Washington, U.S - Sputnik Afrique
Après qu’une bibliothécaire de l'école élémentaire a rejeté un don de livres de Melania Trump, les qualifiant de «racistes», la Maison-Blanche lui a reproché de «semer la discorde» autour du chaleureux geste de la First Lady.

En désaccord avec la politique du Président Donald Trump en matière d'éducation, la bibliothécaire Liz Phipps Soeiro se retrouve au cœur d'un débat, après avoir rejeté des livres offerts par la Première dame des États-Unis. Stephanie Grisham, porte-parole de la Maison-Blanche pour Melania Trump, a commenté l'incident dans un message qui a fait le tour des médias américains:

«[La Première dame] a démontré [son dévouement envers les enfants] dans ses actions et ses paroles depuis que son mari a pris ses fonctions, et envoyer des livres à des enfants à travers le pays n'est qu'un exemple. Semer la discorde autour d'un geste visant à envoyer aux jeunes étudiants des livres est regrettable, mais la Première dame reste attachée à ses efforts en faveur des enfants partout dans le monde.»

U.S. first lady Melania Trump reads the children's book Party Animals at the 139th annual White House Easter Egg Roll on the South Lawn of the White House in Washington, U.S., April 17, 2017 - Sputnik Afrique
Une bibliothécaire refuse le don de Melania Trump pour «racisme»
Afin de célébrer la journée nationale «Lisez un livre», Melania Trump a envoyé une collection de livres pour enfants dans l'école élémentaire de Cambridgeport (Massachusetts), mais sa bibliothécaire a refusé le don fait par la First Lady en raison des politiques menées par son mari et de la propagande raciste qui serait contenue dans les livres.

L'école a immédiatement réagi au geste de la bibliothécaire: la direction a déclaré à CBS que Mme Soeiro n'avait pas l'autorisation d'accepter ou de rejeter une donation et n'était pas non plus habilitée à conseiller le gouvernement en matière de politiques éducatives.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала