«D’abord j’ai pensé à des feux d’artifice»: des témoins à Las Vegas parlent de leur peur

© REUTERS / Las Vegas Sun/Steve MarcusPolicía y ambulancia en el lugar del tiroteo en Las Vegas, EEUU
Policía y ambulancia en el lugar del tiroteo en Las Vegas, EEUU - Sputnik Afrique
Pendant une seconde, ils n'ont pas compris ce qui se passait, certains ont cru que c'étaient des feux d'artifice qui retentissaient... Découvrez la fusillade de Las Vegas à travers les témoignages de ceux qui étaient présents sur les lieux de cette terrible attaque.

Des dizaines de spectateurs étaient venus assister au festival de musique Route 91 Harvest, à Las Vegas, sans savoir qu'il tournerait au carnage. Ayant retrouvé leurs esprits après l'attentat meurtrier, nombreux ont été les survivants qui ont afflué sur le Net pour faire part des sentiments qu'ils éprouvaient et publier des images des lieux de la tragédie.

«Je suis en sécurité, mais ça a été terrifiant. D'abord j'ai pensé à des feux d'artifice qui explosaient, mais j'ai vu une personne en sang. Des gens, entièrement couverts de sang, s'enfuyaient», a écrit sur Instragram un des témoins sous une vidéo montrant les gens en proie à la panique.

Une autre personne présente sur les lieux a réussi à capter en vidéo le début de la soirée tragique: le concert démarre à peine, les spectateurs écoutent le chanteur. Soudain, des salves de tirs. Tout d'abord, les gens demeurent sur place, le chanteur poursuit sa chanson… et ensuite ils se mettent tous à crier, les musiciens quittent la scène.

«Je m'en suis sorti avec peine. C'est le moment le plus terrible de ma vie. Les tirs ne cessaient de retentir. Mon Dieu, pourvu que tous soient en vie», a prié un autre témoin, qui s'était réfugié sous une tente montée pour les hôtes VIP.

Sur la vidéo suivante on voit des gens se jeter à terre, certains courir sous les coups de feu. On entend des cris «On va nous écraser si nous restons ici» et «Ce sont des feux d'artifice, des feux d'artifice» — manifestement, cette voix masculine essayait de calmer ceux qui couraient dominés par la panique.

 

Публикация от @valleyprivate Окт 2 2017 в 12:24 PDT

 

Certains ont également filmé les habitants aider les blessés: «Il nous faut votre voiture. Nous devons emmener ces gens à l'hôpital», a demandé l'un d'entre eux à un conducteur.

Peu après la fusillade, des dizaines de véhicules de police sont arrivés sur les lieux.

La fusillade a éclaté dimanche soir (heure de Las Vegas) pendant le festival de musique country Route 91 Harvest, qui avait réuni quelque 22.000 personnes sur un terrain situé entre l'aéroport et l'hôtel-casino Mandalay Bay de Las Vegas. L'homme, qui a ouvert le feu depuis le 32e étage de l'hôtel-casino, a tué 58 personnes et en a blessé 515 autres, d'après le shérif de Las Vegas, Joe Lombardo.

Las Vegas après la fusillade du 1er octobre 2017 - Sputnik Afrique
«Vous allez tous mourir»: aucun avertissement funeste n’a été lancé avant la fusillade
Les terroristes de Daech ont revendiqué l'attentat. Pour autant, la CIA a conseillé de se retenir de tirer des conclusions hâtives et le FBI n'a établi aucun lien entre le tireur et le groupe terroriste Daech.

Le tireur a été identifié comme étant Stephen Paddock, 64 ans, habitant de la ville de Mesquite, située au nord-est de Las Vegas. Il était connu des autorités locales mais pas des services de la police fédérale. Les forces de l'ordre ont trouvé une dizaine d'armes à feu dans sa chambre d'hôtel. Une photo de l'auteur présumé de l'attaque a été diffusée sur les réseaux sociaux et dans les médias.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала