Violences lors du vote catalan: des Flamands protestent à Bruxelles

© AP Photo / Felipe DanaPolicía española en Cataluña
Policía española en Cataluña - Sputnik Afrique
Plus d'une centaine de militants flamands se sont rassemblés devant l'ambassade d'Espagne à Bruxelles pour manifester contre les violences policières qui avaient jalonné le référendum catalan.

Approximativement 120 Flamands, en majorité représentants des rangs nationalistes, ont protesté dimanche soir devant l'ambassade d'Espagne dans la capitale belge pour dénoncer la cruauté de la Garde civile espagnole au cours du référendum catalan, a indiqué La Libre.

«La violence policière a dépassé l'acceptable», a fustigé Diederik Demuynck, porte-parole du groupe N-VA à la Chambre, lui aussi parmi les manifestants.

Le rassemblement a réuni des membres de la N-VA et du mouvement flamand, ainsi que du Taal Aktie Komitee (TAK). En outre, un certain nombre d'étudiants d'origine espagnole et catalane se sont joints à la manifestation.

Les mandataires N-VA ont affirmé aspirer à soumettre au vote une résolution dénonçant ces violences policières dans diverses assemblées où ils siègent.

Gerard Piqué - Sputnik Afrique
Catalan, le joueur de foot Gerard Piqué se dit prêt à quitter la sélection espagnole
Le référendum sur l'autodétermination de la Catalogne s'est déroulé malgré l'opposition de Madrid. Il était initialement prévu d'ouvrir 2.315 bureaux de vote pour 5,3 millions d'électeurs qui devaient répondre à la question suivante: «Voulez-vous que la Catalogne devienne un État indépendant sous la forme d'une république?». Mais la police espagnole a annoncé avoir pris le contrôle de la plupart des bureaux de vote avant leur ouverture et avoir saisi des urnes. Les autorités espagnoles ont bloqué samedi les sites internet des bureaux de vote empêchant le transfert des bulletins.

Toutefois, de nombreux bureaux ont ouvert dimanche. Selon les autorités catalanes, plus de 50% des électeurs avaient voté vers midi dans les bureaux de vote qui n'étaient pas contrôlés par la police espagnole.

Pendant le scrutin, des heurts ont opposé la police aux personnes venues pour voter et protéger les bureaux de vote encore ouverts. Selon les autorités catalanes, au moins 844 civils ont été blessés. Le ministère espagnol de l'Intérieur a fait état de 33 policiers blessés.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала