Attaque de Marseille: des détails clés sur l’assaillant révélés

Le ministre français de l’Intérieur Gérard Collomb a déclaré que l’agresseur de Marseille qui a tué dimanche deux jeunes femmes, était un ressortissant tunisien. Les enquêteurs ont également retrouvé des vidéos de propagande dans son téléphone portable, le premier élément découvert qui puisse le relier à Daech, relate RTL.

L'identité et l'origine de l'homme qui a poignardé à mort deux jeunes femmes dimanche dernier à la gare Saint-Charles de Marseille ont été établies. L'agresseur s'appelait Ahmed Hanachi et était tunisien.

Les policiers ont également découvert que le tueur conservait dans son portable des vidéos de propagande islamiste, des chants appelés «nasheed». Cette découverte faite par les enquêteurs est un élément très important puisque, jusqu'à présent malgré le fait que l'organisation terroriste Daech a revendiqué cet attentat, rien ne reliait le tueur au terrorisme.

Sentinelle - Sputnik Afrique
Le tueur de Marseille était connu des services policiers sous 7 identités

Les policiers enquêtent également sur les dernières heures de l'agresseur, d'après RTL. Ils seraient à la recherche du sac qu'on le voit porter sur des photos de vidéosurveillance. Après avoir passé plusieurs heures en garde à vue à Lyon, ce ressortissant tunisien avait été remis en liberté en raison du manque de places libres dans les centres de rétention administrative et était arrivé à Marseille le 30 septembre.

Un homme a agressé des passants avec un couteau à la gare Saint-Charles de Marseille, dimanche 1er octobre vers 13h45. L'agresseur a poignardé deux personnes et aurait crié «Allahou akbar», selon France Info. Des militaires de l'opération Sentinelle ont ouvert le feu sur lui. Les deux victimes étaient des femmes.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала