Lavrov désigne les responsables de la détérioration des relations russo-américaines

© Sputnik . Valeri Melnikov / Aller dans la banque de photosSergueï Lavrov
Sergueï Lavrov - Sputnik Afrique
Le chef de la diplomatie russe a pointé les coupables de la dégradation des relations entre la Russie et les États-Unis. Selon Sergueï Lavrov, c’est l'administration de l’ancien Président Barak Obama qui a détruit le fondement de la coopération. Le ministre espère néanmoins que les relations russo-américaines sortent de l’impasse.

La Russie n'est pas coupable du fait que les relations russo-américaines soient tombées à un si bas niveau, estime le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov.

«C'est un résultat direct de la politique de l'administration Obama, qui a détruit le fondement de la coopération et a déposé des mines à long terme avant de partir, afin de compliquer la vie de ses successeurs», a déclaré Sergueï Lavrov dans une interview accordée au journal Al-Sharq Al-Awsat.

Il a précisé que la campagne russophobe aux États-Unis, ainsi que les déclarations sur l'ingérence présumée de la Russie dans les élections présidentielles, entravaient fortement la normalisation du dialogue.

«On a l'impression que certaines personnes à Washington ne veulent pas accepter l'expression de la volonté des Américains et essaient de nous reprocher leurs propres échecs en utilisant sans vergogne la carte russe dans la lutte politique», a déclaré le chef de la diplomatie russe.

Il a souligné que Moscou, à son tour, ne cédait pas aux émotions, faisait preuve de réticence et prenait en considération les réalités politiques intérieures difficiles dans lesquelles la nouvelle administration américaine était forcée de travailler.

le ministère russe des Affaires étrangères - Sputnik Afrique
Moscou accuse Washington de provocations «mortellement dangereuses» en Syrie
Moscou espère, dit-il, que les relations russo-américaines sortent de l'impasse.

«La Russie est ouverte à la recherche de moyens d'améliorer les relations avec la nouvelle administration américaine en s'appuyant sur les principes de respect mutuel et de prise en considération des intérêts de chacun. Malheureusement, les relations bilatérales restent otages de la confrontation dans l'establishment américain», a ajouté le ministre.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала