Les USA refusent de condamner l’application de la peine de mort pour homosexualité

© Sputnik . Natalia Seliverstova / Aller dans la banque de photosOfficial residence of the U.S. President, the White House in Washington D.C.
Official residence of the U.S. President, the White House in Washington D.C. - Sputnik Afrique
Après avoir voté contre une résolution de l’ONU visant à abolir la peine de mort pour homosexualité, les États-Unis se retrouvent sur cette question solidaires de l’Arabie saoudite, des Emirats arabes unis, du Qatar, de l’Irak, et du Burundi.

Peine de mort - Sputnik Afrique
Les Maldives résolues à rétablir la peine de mort
Au Conseil des droits de l'homme de l'ONU, l'ambassadrice américaine a voté contre l'abolition de la peine de mort pour homosexualité.

Le Conseil des droits de l'Homme de l'ONU a adopté, vendredi 29 septembre, par 27 voix contre 13 et 7 abstentions, une résolution condamnant l'usage injustifié de la peine de mort prononcée à l'encontre des femmes, des personnes handicapées, pour homosexualité ou sur des critères ethniques.

La France, qui a aboli la peine de mort en 1981, a voté pour.

Les pays qui ont voté contre sont les Etats-Unis, le Bangladesh, l'Egypte, la Chine, le Burundi, l'Inde, le Japon, le Qatar, l'Arabie Saoudite, les Emirats arabes unis, l'Irak et l'Ethiopie.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала