Donetsk transmet les dépouilles et les débris du crash du MH17 aux Pays-Bas

© AFP 2022 Dominique Fagetcrash du MH17
crash du MH17 - Sputnik Afrique
Les débris et les dépouilles découverts sur le site de la catastrophe aérienne du Boeing de la Malaysia Airlines, qui a eu lieu en juillet 2014 dans l'est de l'Ukraine, ont été transmis par le parquet général de Donetsk aux Pays-Bas, comme l’avait auparavant promis le parquet général de Donetsk.

Le parquet général de la République populaire autoproclamée de Donetsk a transmis aux Pays-Bas les débris et les dépouilles découverts sur le lieu du crash du Boeing de la Malaysia Airlines, survenu en 2014, dans l'est de l'Ukraine, a rapporté Roman Béloüs, chef du bureau des enquêtes du Procureur général de la République autoproclamée de Donetsk.

«Nous venons de transmettre les débris et les dépouilles d'éventuelles des victimes du crash du Boeing de la Malaysia Airlines aux représentants concernés des Pays-Bas — M. Walk et M. Daalman», a déclaré Roman Béloüs.

Boeing 777 - Sputnik Afrique
Nouvelles preuves: le MH17 abattu par un missile «lancé d’un territoire contrôlé par Kiev»
Auparavant, les employés du parquet général de Donetsk avaient retrouvé lors de l'examen de la zone du crash des dépouilles d'éventuelles victimes. On a également adressé aux Pays-Bas un appel officiel, dans lequel la République autoproclamée s'est déclarée prête à transmettre des fragments de corps afin qu'ils soient examinés et soient des preuves matérielles de l'enquête.
MH17: AntiBellingcat révèle les falsifications occidentales et disculpe la Russie - Sputnik Afrique
MH17: AntiBellingcat révèle les falsifications occidentales et disculpe la Russie

Le Boeing 777 de la Malaysia Airlines reliant Amsterdam à Kuala Lumpur s'est écrasé dans le Donbass (est de l'Ukraine) le 17 juillet 2014, faisant 298 morts, en majorité des Néerlandais.

Les simulations grandeur nature menées par le consortium russe Almaz-Anteï, producteur des missiles sol-air Bouk, démontrent que le Boeing malaisien a été abattu depuis le territoire contrôlé par l'armée ukrainienne.

Comme le Président russe l'a affirmé dans l'un des entretiens accordés au réalisateur américain Oliver Stone, Washington ne dévoilera jamais les données sur le MH17 si ces informations vont à l'encontre de leur position selon laquelle l'avion s'est écrasé par la faute des insurgés du Donbass.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала