La guerre personnelle: Trump appelle le Sénat à se débrouiller avec les «faux» médias US

Donald Trump continue sa lutte contre les médias américains qu’il considère comme «faux» et hostiles. Cette fois-ci, il a exhorté la commission du Renseignement du Sénat à enquêter sur les organes de presse américains qui diffusent de «fausses informations» sur les liens entre Moscou et Washington lors de sa campagne présidentielle.

Au lieu de chercher des ennemis au-delà des États-Unis, ce serait mieux que la commission du Renseignement du Sénat s'occupe des médias américains qui relayent de «fausses informations» sur l'ingérence de Moscou dans l'élection présidentielle en 2016, a écrit sur son compte Twitter Donald Trump ce jeudi.

​«Pourquoi la commission du Renseignement n'enquête-t-elle pas sur les chaînes de fausses informations dans NOTRE pays pour comprendre pourquoi tant de nos informations sont créées de toutes pièces.»

La commission en question cherche à établir le niveau d'ingérence présumé de Moscou dans l'élection présidentielle, ingérence qui se serait déployée notamment, selon cet organisme, par le biais des réseaux sociaux.

Donald Trump a publié un autre tweet le même jour, où il a accusé NBC News de diffuser un fake sur la volonté de Rex Tillerson de quitter son poste.

​«Rex Tillerson n'a jamais menacé de démissionner. Ce sont de fausses informations de NBC News. Bas niveau de journalisme et d'information. Pas la moindre vérification avec moi», a-t-il ajouté.

Ce n'est pas la première fois que Donald Trump attaque des médias américains qu'il considère comme hostiles à son administration. Récemment, il avait surnommé CNN «FNN», signifiant Fake News Network («Réseau de fausses informations»).

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала