Les propos de Trump sur les «faux» médias US coïncident avec le bon sens

La proposition de Donald Trump à la commission du Renseignement du Sénat d’enquêter sur les organes de presse américains qui diffusent de «fausses informations», correspond cette fois au bon sens, a déclaré Timur Shafir, membre du Comité exécutif de la Fédération internationale des journalistes (FIJ).

Donald Trump - Sputnik Afrique
La guerre personnelle: Trump appelle le Sénat à se débrouiller avec les «faux» médias US
Selon Timur Shafir, membre du Comité exécutif de la Fédération internationale des journalistes (FIJ), la demande de Donald Trump à la commission du Renseignement du Sénat de s'occuper des médias américains qui relaient de «fausses informations» sur l'ingérence de Moscou dans l'élection présidentielle en 2016, est bien raisonnable.

Pourtant, selon M. Shafir, il n'y a ici aucune concordance «notamment avec la position russe», mais plutôt avec le «bon sens».

Il a en outre ajouté que les «fausses nouvelles» étaient devenues «une monnaie d'échange» aujourd'hui.

Sur son compte Twitter, Donald Trump a exhorté la commission du Renseignement du Sénat à enquêter sur les organes de presse américains qui diffusent de «fausses informations» sur les liens entre Moscou et Washington lors de sa campagne présidentielle.

La commission en question cherche à établir le niveau d'ingérence présumé de Moscou dans l'élection présidentielle, ingérence qui se serait déployée notamment, selon cet organisme, par le biais des réseaux sociaux.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала