Des sangliers radioactifs sèment la panique en Suède

CC0 / pixabay / sanglier
sanglier - Sputnik Afrique
Les fermiers suédois sont inquiets de l’apparition de sangliers sauvages, arrivés sur le territoire du pays des régions affectées par la catastrophe de Tchernobyl. Aujourd’hui, 31 ans après cette explosion meurtrière, les corps d’animaux conservent un niveau excessif de radiation, a rapporté le quotidien britannique The Telegraph.

Un sanglier sauvage, provenant du territoire, touché par la catastrophe naturelle de Tchernobyl il y a plus de 30 ans, a été tué par des chasseurs à la frontière de deux provinces suédoises, Uppsala et Gävle, a communiqué The Telegraph, soulignant que le niveau de radiation de l'animal dépassait de dix fois le seuil établi par l'agence suédoise qui veille sur la qualité des produits alimentaires.

«C'est le niveau de radiation le plus élevé de tous ce que nous avons réussi à mesurer dans le passé, 16.000 becquerels», ont affirmé les scientifiques, ajoutant que le sol dans certaines régions entre Uppsala et Gävle restait toujours affecté par la radiation et qu'il ne faut pas s'attendre à se débarrasser des bêtes radioactives dans un avenir relativement proche.

Autriche: un sanglier charge l’ambassadeur britannique qui profitait de l’air pur - Sputnik Afrique
Autriche: un sanglier charge l’ambassadeur britannique qui profitait de l’air pur
Les écologistes ont déjà averti les chasseurs de la municipalité de Gävle que des sangliers radioactifs se promenaient à quelque 160 kilomètres de Stockholm.

En février 2017, des sangliers radioactifs ont déjà été détectés dans les montages tchèques. Ils arrachaient des truffes à la frontière tchèque avec l'Autriche et l'Allemagne. Ce champignon est susceptible de consommer des niveaux élevés de radiation qu'il conserve pendant des décennies. Ainsi, en mangeant ce champignon, les sangliers s'empoisonnent à leur tour.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала