Les villes fantômes les plus terrifiantes de la planète

Les bâtiments en ruines, les rues désertes et les immeubles envahis par la végétation sont un vrai paradis pour les amateurs des vues apocalyptiques.

Retrouvez les villes fantômes les plus terrifiantes de la planète dans ce diaporama de Sputnik.

© AP Photo / K.M. CannonEn 1859 l’orpailleur William S. Bodey a découvert de l’or dans le comté de Mono en Californie. La ville fondée à cet endroit-là a été nommé Bodie. La ville a connu une croissance rapide au fur et à mesure de la découverte des nouveaux gisements d’or. Mais dès 1890 sa population a commencé à la déserter avec la chute des prix de l’or. Un grand incendie n’a fait que précipiter le départ des habitants. Depuis 1962 la ville est un parc historique où l’on trouve environ 170 bâtiments conservés intacts depuis leur construction il y a un siècle.
Les villes fantômes les plus terrifiantes de la planète - Sputnik Afrique
1/7
En 1859 l’orpailleur William S. Bodey a découvert de l’or dans le comté de Mono en Californie. La ville fondée à cet endroit-là a été nommé Bodie. La ville a connu une croissance rapide au fur et à mesure de la découverte des nouveaux gisements d’or. Mais dès 1890 sa population a commencé à la déserter avec la chute des prix de l’or. Un grand incendie n’a fait que précipiter le départ des habitants. Depuis 1962 la ville est un parc historique où l’on trouve environ 170 bâtiments conservés intacts depuis leur construction il y a un siècle.
© AFP 2022 Gianluigi GuerciaUn village englouti par le sable – voici comment on peut décrire le village de Kolmanskop situé en Namibie. Comme Bodie en Californie, il a vu le jour grâce aux ressources naturelles, plus précisément aux diamants dont un gisement avait été découvert à cet endroit au début du XXe siècle. Mais lorsque le gisement a été épuisé, les gens ont abandonné le village. Pendant longtemps il était en proie à la désertification, avant de devenir un lieu touristique.
Les villes fantômes les plus terrifiantes de la planète - Sputnik Afrique
2/7
Un village englouti par le sable – voici comment on peut décrire le village de Kolmanskop situé en Namibie. Comme Bodie en Californie, il a vu le jour grâce aux ressources naturelles, plus précisément aux diamants dont un gisement avait été découvert à cet endroit au début du XXe siècle. Mais lorsque le gisement a été épuisé, les gens ont abandonné le village. Pendant longtemps il était en proie à la désertification, avant de devenir un lieu touristique.
© AP Photo / Eugene HoshikoHa-shima, une ville-île située japonaise située en mer de Chine orientale, doit son apparition à la découverte d’un gisement houiller. Vers les années 1930 on y a construit une trentaine d’immeubles, une école, un hôpital et même un cimetière. Pendant quelques décennies Ha-shima était l’un des endroits les plus densément peuplés de la planète avec plus de 139.000 habitants par mètre carré. La ville est devenue déserte en 1974 en seulement quelques semaines avec l’abandon de la mine. Aujourd’hui on peut faire une excursion sur l’île. Ha-shima fait partie de la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco.
Les villes fantômes les plus terrifiantes de la planète - Sputnik Afrique
3/7
Ha-shima, une ville-île située japonaise située en mer de Chine orientale, doit son apparition à la découverte d’un gisement houiller. Vers les années 1930 on y a construit une trentaine d’immeubles, une école, un hôpital et même un cimetière. Pendant quelques décennies Ha-shima était l’un des endroits les plus densément peuplés de la planète avec plus de 139.000 habitants par mètre carré. La ville est devenue déserte en 1974 en seulement quelques semaines avec l’abandon de la mine. Aujourd’hui on peut faire une excursion sur l’île. Ha-shima fait partie de la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco.
© AFP 2022 Thierry ZoccolanLa Seconde guerre mondiale a laissé pas mal de cicatrices sur la surface de la Terre. Il a été décidé de laisser intactes certaines d’entre elles. C’est le cas de la commune d’Oradour-sur-Glane dans la Haute Vienne, en région Nouvelle-Aquitaine en France. La population du village a été massacrée par une division SS en 1944. Depuis le «village-martyr» est conservé en ruines.
Les villes fantômes les plus terrifiantes de la planète - Sputnik Afrique
4/7
La Seconde guerre mondiale a laissé pas mal de cicatrices sur la surface de la Terre. Il a été décidé de laisser intactes certaines d’entre elles. C’est le cas de la commune d’Oradour-sur-Glane dans la Haute Vienne, en région Nouvelle-Aquitaine en France. La population du village a été massacrée par une division SS en 1944. Depuis le «village-martyr» est conservé en ruines.
© AFP 2022 Liu JinLes catastrophes naturelles peuvent en quelques minutes transformer une ville entière en mémorial. Ainsi la ville de Beichuan en Chine est devenue un amas de ruines suite au séisme de 2008 qui a fait plus de 90.000 morts. Le séisme a par ailleurs provoqué de nombreux glissements de terrain. Aujourd’hui on peut visiter la ville fantôme en touriste. A côté des bâtiments en ruines on voit des panneaux sur lesquelles sont affichés des photos de ces mêmes bâtiments avant la catastrophe.
Les villes fantômes les plus terrifiantes de la planète - Sputnik Afrique
5/7
Les catastrophes naturelles peuvent en quelques minutes transformer une ville entière en mémorial. Ainsi la ville de Beichuan en Chine est devenue un amas de ruines suite au séisme de 2008 qui a fait plus de 90.000 morts. Le séisme a par ailleurs provoqué de nombreux glissements de terrain. Aujourd’hui on peut visiter la ville fantôme en touriste. A côté des bâtiments en ruines on voit des panneaux sur lesquelles sont affichés des photos de ces mêmes bâtiments avant la catastrophe.
© AP Photo / Hiro KomaeLes catastrophes anthropiques sont une des causes les plus terrifiantes de l’abandon et de la dégradation des villes. Le bourg japonais de Tomioka a été totalement évacué en 2011 à la suite à l’accident nucléaire de Fukushima. En 2017 les habitants ont commencé à revenir dans leurs maisons.
Les villes fantômes les plus terrifiantes de la planète - Sputnik Afrique
6/7
Les catastrophes anthropiques sont une des causes les plus terrifiantes de l’abandon et de la dégradation des villes. Le bourg japonais de Tomioka a été totalement évacué en 2011 à la suite à l’accident nucléaire de Fukushima. En 2017 les habitants ont commencé à revenir dans leurs maisons.
© Sputnik . Stringer / Aller dans la banque de photosPripiat est une ville fantôme ukrainienne abandonnée en 1986 à la suite de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl en 1986. La radioactivité ambiante y est très forte voire mortelle dans certains endroits. Les touristes doivent impérativement porter des vêtements spéciaux de protection et s’y aventurer uniquement accompagné d’un guide.
Les villes fantômes les plus terrifiantes de la planète - Sputnik Afrique
7/7
Pripiat est une ville fantôme ukrainienne abandonnée en 1986 à la suite de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl en 1986. La radioactivité ambiante y est très forte voire mortelle dans certains endroits. Les touristes doivent impérativement porter des vêtements spéciaux de protection et s’y aventurer uniquement accompagné d’un guide.
Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала