Diplomatie saoudienne: politiquement, nous sommes plus proches de Moscou qu’il n’y paraît

Moscou et Riyad évaluent positivement la visite du roi Salmane ben Abdelaziz al-Saoud la semaine dernière en Russie et font franchir un nouveau palier aux relations bilatérales.

Dans cette interview, le ministre saoudien des Affaires étrangères Adel al-Joubeir tire le bilan des pourparlers, évoque la future coopération militaire entre les deux pays et parle de l'attitude de Riyad envers les extrémistes dans le Caucase du Nord. Selon le quotidien Izvestia.

- Monsieur le ministre, que pensez-vous des résultats de la visite du roi Salmane en Russie?
— Sa Majesté s'est entretenue de manière productive avec le président et le premier ministre de la Russie. Nos pays ont décidé de faire passer leurs relations au niveau supérieur. Le volume de nos échanges ne correspond pas à l'ampleur de nos économies, et nous voulons changer cela. Plus tôt cette année, nous avons signé un accord historique sur la stabilisation des marchés pétroliers, qui est bénéfique pour les deux pays. Nous développerons la coopération économique et d'investissement.

Adel al-Jubeir - Sputnik Afrique
Riyad envisage de développer ses relations avec Moscou malgré la politique des USA
Nous avons la même approche concernant de nombreuses questions relatives à l'ordre mondial. Les deux pays souhaitent le respect du droit international, le respect des principes de souveraineté et de non-ingérence dans les affaires intérieures. Nous ne souhaitons pas l'érosion de l'État-nation. Nous ne voulons pas que le monde soit dirigé par des ONG. Les deux pays s'opposent aux tentatives d'imposer des valeurs étrangères.

Il existe plusieurs défis que nous pouvons affronter en travaillant ensemble: le conflit israélo-palestinien, la crise syrienne, l'Iran, le Yémen, la Libye.

Système antimissile THAAD - Sputnik Afrique
Approbation de la vente des THAAD à Riyad: «réflexe de Pavlov», selon un sénateur russe
Les deux pays combattent l'extrémisme et le terrorisme. Nous avons chacun des citoyens qui se battent dans les rangs de Daech en Syrie. C'est une menace pour les deux pays. Nous coopérerons désormais sur les questions de sécurité. Il y aura également une dimension militaire, des livraisons d'armes ont été convenues.

- Certains experts russes pensent que des fonds provenant du Golfe ont financé des combattants dans le Caucase. Comme cela se conjugue-t-il avec vos propos sur la lutte contre l'extrémisme et le terrorisme?
— Il y a un problème de perception en Russie. Les gens se souviennent de notre soutien des moudjahidines en Afghanistan et se souviennent des années 1990. Mais tout a changé depuis. Nous sommes devenus nous-mêmes une cible pour les extrémistes. Nous sommes à l'avant-garde de la lutte contre le terrorisme et l'extrémisme.

- Par le passé, Riyad critiquait les actions de la Russie et de la Syrie. Peut-on dire qu'à présent cette attitude a changé?
— La Russie est un acteur important sur la scène mondiale et régionale. Elle pourrait jouer un rôle positif au Moyen-Orient. Nous prônons un travail conjoint pour faire face aux défis qui existent. Politiquement, nos positions sont plus proches que certains ne le pensent.

Dollars - Sputnik Afrique
Investissements: Moscou et Riyad signent pour plus de 2 mds USD de contrats
- Vous avez mentionné la coopération militaire entre la Russie et l'Arabie saoudite. Pouvez-vous en dire plus?
— Elle va se développer. Après la signature des accords sur les achats militaires, la coopération se renforcera à long terme. Des officiers saoudiens font déjà leurs études en Russie.

- Quel rôle jouera l'économie dans les relations entre la Russie et l'Arabie saoudite?
— Plus de dix accords de coopération économique ont déjà été signés, une commission intergouvernementale a été créée. Notre délégation commerciale se rendra prochainement en Russie. Le fonds d'investissement a été fixé à 10 milliards de dollars. 2,1 milliards de dollars ont déjà été investis. Nous avons acheté des actions de sociétés russes. Un accès a été ouvert à vos compagnies sur le marché saoudien. Les plus grandes compagnies des deux pays ont établi une coopération. Tout cela pose des bases solides pour le développement de nos relations.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала