Pyongyang aurait terminé la construction d’un nouveau missile intercontinental

© Sputnik . Ilya Pitalev / Aller dans la banque de photosCorée du Nord
Corée du Nord - Sputnik Afrique
Un engin dépassant en dimensions le Hwasong-14, missile balistique intercontinental récemment testé par Pyongyang, aurait été assemblé en Corée du Nord, affirme le journal japonais Asahi Shimbun.

La Corée du Nord aurait terminé la construction d'un nouveau modèle de missile balistique intercontinental, affirme mercredi le quotidien national japonais Asahi Shimbun, citant des sources américaines, sud-coréennes et japonaises.

Selon le journal, la reconnaissance spatiale a enregistré, fin septembre, le déplacement d'un train spécial en provenance d'une usine militaire à Pyongyang. À en croire le média, la rame destinée à assembler des missiles de guerre de différents types aurait sorti du site un nouveau missile semblable au missile balistique intercontinental Hwasong-14 mais le dépassant considérablement en taille et en longueur.

Pyongyang - Sputnik Afrique
Pyongyang affirme posséder un missile d’une portée de 3.000 km capable d'atteindre les USA
Les experts affirment de leur côté qu'il s'agit du Hwasong-14 à trois étages, conventionnellement appelé Hwasong-13. Les caractéristiques détaillées de l'engin restent quant à eux toujours inconnues.

La situation sur la péninsule s'était déjà tendue en juillet quand Pyongyang a procédé à deux essais réussis d'un missile balistique intercontinental ou ICBM, le Hwasong-14, censé mettre le territoire américain à portée des frappes nord-coréennes.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала