300 djihadistes traversent une zone US en Syrie: Moscou dénonce une «cécité sélective»

© AFP 2022 Louai BesharaAl-Tanf
Al-Tanf - Sputnik Afrique
Environ 300 combattants de Daech ont traversé la zone contrôlée par les États-Unis à al-Tanf afin de barrer la route stratégique Damas–Deir ez-Zor, destinée aux convois humanitaires, selon le ministère russe de la Défense. Moscou attend des explications de Washington concernant cette «cécité sélective».

Le ministère russe de la Défense a proposé ce mercredi à Washington d'expliquer la «cécité sélective» dont il a fait preuve à l'égard des combattants opérant en Syrie.

«Nous proposons à la partie américaine de clarifier sa "cécité sélective" concernant les combattants opérant sous son nez», a déclaré le général Igor Konachenkov, porte-parole du ministère russe de la Défense.

Selon M. Konachenkov, environ 300 combattants de Daech ont traversé la zone contrôlée par les États-Unis à al-Tanf afin de bloquer la route stratégique Damas-Deir ez-Zor, destinée à acheminer de l'aide humanitaire.

La ville syrienne de Deraa - Sputnik Afrique
Moscou: 600 combattants ont «étrangement» reçu une aide humanitaire en Syrie
Le ministère russe de la Défense a également averti que toute la responsabilité pour le sabotage du processus de paix en Syrie serait exclusivement assumée par la partie américaine.

Al-Tanf - Sputnik Afrique
Moscou: la zone près d’une base US en Syrie est un «trou noir» d’où Daech attaque
Auparavant, le ministère russe de la Défense avait rapporté que Daech avait attaqué à plusieurs reprises les troupes syriennes depuis une zone située dans un rayon de 50 kilomètres autour de la localité de al-Tanf, à la frontière jordano-syrienne, où se trouve la «mission militaire américaine».

Selon le porte-parole du ministère russe de la Défense, le déploiement illégal, en avril 2017, d'une base militaire américaine sur la frontière jordano-syrienne avait été justifié publiquement «par la nécessité de mener des opérations contre Daech». Cependant, au cours des six mois d'existence de cette base, aucune opération américaine contre Daech n'a été effectuée.

En outre, dans la nuit du 27 au 28 septembre, environ 300 combattants de Daech, partis de la localité de Rukban, ont rejoint à bord de nombreux 4x4 la ville d'Al-Qaryatayn dans la province de Homs, selon le message officiel du ministère russe de la Défense.

Et de souligner qu'un groupe de terroristes «a pu contourner tous les postes des troupes syriennes dissimulés aux alentours de la localité d'al-Busairi et que la chance n'y était pour rien». Selon le ministère russe, les terroristes disposaient de leurs coordonnées précises «qu'on ne pouvait obtenir que grâce au renseignement aérien après traitement par des spécialistes».

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала