Après les États-Unis, Israël décide de se retirer de l'Unesco

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a ordonné jeudi au ministère des Affaires étrangères de préparer la sortie de l’État hébreu de l’Unesco dans les mêmes délais que les États-Unis.

A logo of the United Nations Educational, Scientific and Cultural Organization (UNESCO) - Sputnik Afrique
Les USA annoncent leur sortie de l'Unesco
Le chef du gouvernement israélien Benjamin Netanyahou  a demandé au ministère des Affaires étrangères de préparer la sortie d'Israël de l'Unesco parallèlement à celle des Etats-Unis, annonce le quotidien Haaretz.

Netanyahou a salué la décision de Trump de se retirer de l'Unesco.

«C'est une décision morale et courageuse parce que l'Unesco est devenue un théâtre de l'absurde. Au lieu de préserver l'histoire, elle la déforme», a-t-il déclaré.

Les États-Unis ont annoncé ce jeudi quitter l'Unesco. Le département d'État américain a motivé cette décision par les arriérés de contribution de certains pays membres ainsi que par la nécessité de réformer cette organisation de l'Onu. Les États-Unis reprochent en outre à l'Unesco ses positions «anti-israéliennes».

La décision entrera en vigueur le 31 décembre 2018. Les États-Unis conserveront pourtant un statut d'observateur, a précisé la diplomatie américaine.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала