Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Deux Corées à Saint-Pétersbourg: une chance réelle pour un dialogue direct?

© AFP 2021 Menahem KahanaThe flags of South Korea and China
The flags of South Korea and China - Sputnik France
S'abonner
Aussi dur que cela puisse paraître, la partie russe fera tout son possible pour que les délégations nord- et sud-coréennes se rencontrent en marge de la prochaine assemblée de l'Union interparlementaire à Saint-Pétersbourg, a déclaré Valentina Matvienko, présidente du Conseil de la Fédération de Russie.

Donald Trump - Sputnik France
Le «calme avant la tempête»? Trump reste muet sur ses projets concernant la Corée du Nord
La Russie essayera d'organiser un dialogue entre les représentants des parlements nord- et sud-coréens en marge de l'assemblée de l'Union interparlementaire (UIP) qui se déroulerait entre le 14 et 18 octobre à Saint-Pétersbourg, a déclaré la présidente du Conseil de la Fédération (chambre haute du parlement russe), Valentina Matvienko.

«Les parlementaires pourraient y jouer un rôle créatif en trouvant des solutions et en soulageant les tensions autour de la Corée du Nord. Nous allons essayer, le degré de probabilité est difficile à prédire, mais, honnêtement, elle est mince», a-t-elle indiqué vendredi, lors d'une conférence de presse consacrée à l'ouverture de la réunion de l'UIP à Saint-Pétersbourg.

Selon elle, la réunion, les tentatives de négociations et le fait que des parlementaires des deux États coréens viennent au forum sont importants.

Ministère russe des Affaires étrangères - Sputnik France
Moscou et Pékin s'élèvent résolument contre l'emploi de la force contre la Corée du Nord

«En tout cas, nous ferons tout notre possible pour créer les conditions propices à cette réunion. Si cela ne marche pas, le fait même de participer et nos négociations avec eux sont déjà importants», a-t-elle ajouté.

Les tensions ne cessent de monter autour de la péninsule coréenne ces derniers mois, durant lesquels Pyongyang a réalisé une série inédite de tests de missiles et procédé à l'essai d'une bombe à hydrogène (bombe H). Le Président Donald Trump a menacé mi-septembre de «détruire totalement» la Corée du Nord en cas d'attaque initiale de Pyongyang.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала