Les relations Moscou–Washington sont un facteur de stabilité mondiale

© Sputnik . Sergey Pyatakov / Aller dans la banque de photosRussian and U.S. flags
Russian and U.S. flags - Sputnik Afrique
La russophobie qui bat son plein aux États-Unis est due au mécontentement des Américains pour le Président élu, mais il existe d’autres visions dans le monde, estime une sénatrice russe qui appelle à un dialogue russo-américain.

La flambée de russophobie aux États-Unis passera, car elle ne correspond pas aux intérêts du peuple américain, a déclaré Valentina Matvienko, présidente de la chambre haute du parlement russe.

Vladimir Poutine - Sputnik Afrique
Poutine: l’Ukraine ne vend plus que russophobie et scission avec la Russie
«L'Ukraine, la Pologne, les États-Unis, les pays baltes, le Canada, l'Australie… mais le monde est composé d'un grand nombre d'autres États et d'autres visions», a-t-elle indiqué à la chaîne de télévision NTV.

De bonnes relations entre les États-Unis et la Russie représentent «un facteur de stabilité et de sécurité mondiales», selon elle.

La russophobie a relevé la tête en Amérique en raison d'une scission qui a eu lieu aux États-Unis, estime-t-elle. La Russie est devenue une monnaie d'échange lorsque les USA ont rejeté moralement leur nouveau président élu, a ajouté la responsable. La Russie devrait donc «mener des pourparlers dans un régime calme et progresser vers un dialogue».

La Russie est consciente qu'elle a raison, a ajouté Mme Matvienko. De même que la plupart des pays du monde. «C'est une autre chose que tout le monde ne le dise pas à haute voix, et on comprend bien pourquoi», a conclu la sénatrice.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала