Le bilan de l’attentat de Mogadiscio dépasse les 300 victimes

© REUTERS / Feisal Omar Mogadiscio après l'explosion d'un camion piégé le 14 octobre 2017
Mogadiscio après l'explosion d'un camion piégé le 14 octobre 2017 - Sputnik Afrique
L’attentat au camion piégé perpétré samedi dans le centre de la capitale somalienne de Mogadiscio a tué 300 personnes et en a blessé 300 autres.

Samedi, Mogadiscio a été le théâtre d'une attaque meurtrière qui a coûté la vie à environ 300 personnes, en blessant 300 autres.

«Nous avons confirmation que 300 personnes sont mortes dans les explosions. Ce bilan va s'alourdir encore car certaines personnes sont toujours portées disparues», a indiqué le directeur des services ambulanciers Amin, cité par Reuters.

Auparavant, Abdirahman O. Osman, le ministre somalien de l'Information, a fait état de 276 morts et de 300 blessés.

 

«Le nombre de morts s'élève désormais à 276 et environ 300 blessés à la suite de l'attaque barbare d'hier commise par le groupe terroriste Al-Shabaab (…)», a-t-il écrit sur son compte Twitter.

Le ministre a également annoncé via le réseau social que Djibouti, le Kenya et l'Ethiopie avaient proposé de fournir une assistance médicale aux blessés et que «la Turquie avait gentiment répondu à la demande des dirigeants somaliens» de transporter certains blessés en Turquie pour qu'ils reçoivent des soins nécessaires là-bas.

Un camion a explosé samedi sur une rue animée de Mogadiscio où se trouvent des établissements publics, des hôtels, des restaurants et des magasins. Les médias ont plus tard annoncé qu'une autre explosion s'était produite dans le même quartier, sans faire de victimes.

Somali Armed Forces evacuate their injured colleague, from the scene of an explosion in KM4 street in the Hodan district of Mogadishu, Somalia October 14, 2017. - Sputnik Afrique
Somalie: forte explosion à Mogadiscio, des victimes
Les policiers ont en outre interpellé le conducteur d'une voiture transportant des explosifs.

Le Président somalien Mohamed Abdullahi Mohamed a décrété trois jours de deuil national dans le pays.

Pour l'instant, aucun groupe terroriste n'a revendiqué cette attaque. Par le passé, le groupe islamiste Al-Shabbaab, affilé à la nébuleuse terroriste Al-Qaïda, a revendiqué des attaques perpétrées dans la capitale du pays.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала