Un millier d’engins explosifs artisanaux neutralisés dans un village près de Damas

© Sputnik . Mikhail Voskresensky / Aller dans la banque de photosLa situation en Syrie (image d'illustration)
La situation en Syrie (image d'illustration) - Sputnik Afrique
Avec le soutien de spécialistes russes du Centre international de déminage, les démineurs syriens ont réussi à neutraliser environ mille dispositifs explosifs dans le village d’Al Mushrefa, dans la province de Damas, a indiqué aux journalistes de chef du bataillon de déminage, Nail Ali.

Les opérations de déminage se poursuivent en Syrie. Ainsi, un millier de dispositifs explosifs artisanaux a été neutralisé par les démineurs syriens, appuyés par les spécialistes russes du Centre international de déminage, dans le village d'Al Mushrefa, dans la province de Damas, a appris aux journalistes le chef du bataillon de déminage, Nail Ali.

«Tous les jours nous trouvons entre 10 et15 engins explosifs artisanaux, laissés par les terroristes. Pendant la période de déminage, nous avons neutralisé presque un millier de mines. Elles en quasi-totalité antipersonnelles, ciblant, en général, les civils. Des immeubles, des chemins, des champs agricoles ont ainsi été piégés», a-t-il expliqué.

D'après M.Ali, il n'y a que Moscou qui accorde son aide dans les opérations de déminage sur les territoires arrachés aux terroristes.

«Moi, personnellement, j'ai fait mes études à la faculté d'ingénieurs puis j'ai suivi une formation où des spécialistes russes nous préparaient», a-t-il ajouté.

Syrie - Sputnik Afrique
Daech ne contrôle plus que 8% du territoire syrien
Environ 80% de la région du Kalamun de l'Est, dans la province de Damas, ont été repris aux terroristes. Mais beaucoup de localités restent vides de leurs habitants. Les réfugiés ne pourront rentrer chez eux qu'après la fin des opérations de déminage. Cas particulier, environ 5.000 personnes sont déjà de retour dans le village d'Al Mushrefa suite à la fin de la première étape de déminage et de restauration de l'infrastructure. Presque 20.000 personnes y vivaient avant la guerre.

Durant les 30 derniers jours, la situation en Syrie a changé de façon radicale, selon le chef des opérations de l'état-major des forces armées russes Sergueï Roudskoï. D'après lui, les troupes gouvernementales syriennes sont parvenues à chasser les terroristes de 142 localités, réduisant de près de 6.000 kilomètres carrés le territoire contrôlé par Daech. Ainsi, d'après M. Roudskoï, Daech ne contrôle aujourd'hui que 14.800 kilomètres carrés en Syrie, soit moins de 8% du pays.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала