Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Comment des tonnes d'armes occidentales se sont retrouvées entre les mains de Daech

© Sputnik . Iliya Pitalev / Aller dans la banque de photosСитуация в сирийском городе Дамаске
Ситуация в сирийском городе Дамаске - Sputnik France
S'abonner
Selon le général syrien Ali al-Ali, entre juin et septembre 2017 près de 1.500 camions d'armes et de munitions ont illégalement franchi la frontière de la Syrie.

Le général Ali al-Ali accuse les USA d'apporter une aide militaire aux terroristes de Daech. Selon lui, rien qu'entre juin et septembre 2017 près de 1.500 camions d'armes et de munitions ont illégalement franchi la frontière syrienne.

image d`illustration, Kirkouk - Sputnik France
L’armée irakienne utilise contre les Kurdes l’équipement US livré contre Daech
Selon le général, Washington fait montrer d'aider ses alliés qui se battent contre Daech mais au final les armes se retrouvent entre les mains des terroristes. A titre de preuve, Ali al-Ali présente des armes utilisées par l'Otan qui ont été saisies par l'armée syrienne.

La chaîne Zvezda a fait une sélection des armes occidentales répandues auprès des terroristes.

Glock

La présence d'armes d'infanterie de l'Otan chez une organisation aussi marginale que Daech suscite des questions depuis longtemps. En 2014, Daech a diffusé une vidéo dans laquelle des otages étaient abattus par des pistolets autrichiens Glock 19. Il s'agissait d'une arme de 3e génération, c'est-à-dire fabriquée relativement récemment — entre 1998 et 2010.

Situation à Homs - Sputnik France
Damas étale les armes occidentales prises aux terroristes (vidéo)
Les journalistes ont découvert que les pistolets étaient issus du lot fourni par les États-Unis aux forces de l'ordre irakiennes en 2003-2004. Pratiquement tous avaient été «perdus», c'est-à-dire vendus aux combattants. De la même manière, les militaires américains ont «perdu» près de 200.000 armes d'infanterie différentes en Irak en 2007.

M-16

Le M-16 américain est devenu une véritable carte de visite des terroristes en Syrie. Dans toutes ses versions ou presque: sur les photos on peut voir aussi bien des anciens modèles que des nouveaux dotés de matériel optique coûteux, par exemple de viseurs américains ACOG.

Rappelons qu'à l'exposition Armée-2017 a été présenté un M-16A4 — un trophée rapporté par les forces spéciales russes de Syrie. L'inscription sur le boîtier — «Property of US government» («propriété des USA») — permettait d'affirmer avec certitude qu'il s'agissait d'un fusil américain, et non d'une copie chinoise.

Situation en Syrie - Sputnik France
«La guerre hybride» au Proche-Orient: les armes US resurgissent chez le PKK et Daech
FN-FAL

Le fusil d'assaut belge est la deuxième arme la plus répandue après le fusil d'assaut Kalachnikov: à une époque, il était même l'arme principale de l'Otan. Obsolète aujourd'hui, il reste en service dans plusieurs dizaines de pays. Autrefois surnommé le «bras droit du monde libre», on l'aperçoit souvent aujourd'hui entre les mains des terroristes, Daech y compris. Ce puissant fusil d'assaut de calibre 7,62x51 est utilisé au même titre que le SVD soviétique — en tant qu'arme d'appui dotée de visée optique.

MP-5

Le pistolet mitrailleur allemand est très populaire auprès des forces de l'ordre en Europe et aux USA. L'apparition de cette arme chez Daech, qui plus est de différentes versions (y compris les MP-5K spéciaux) a suscité l'intérêt des journalistes occidentaux. Néanmoins, les investigations n'ont conduit à aucune conclusion claire: il est évident qu'une grande partie de ces pistolets mitrailleurs ont été introduits en Syrie illégalement.

L'armée syrienne poursuit sa progression dans le désert - Sputnik France
Les militaires syriens ont saisi des stocks d'armes étrangères aux terroristes
Browning M2A1

La principale mitrailleuse de gros calibre de l'armée américaine est l'un des plus anciens modèles en service dans le monde. Les terroristes ont obtenu cette arme avec les véhicules blindés Humwee: comme l'a reconnu le premier ministre irakien al-Abadi, rien qu'à Mossoul l'armée a perdu près de 2.500 véhicules blindés. Sur le toit de chacun se trouvait une mitrailleuse Browning M2, certains véhicules étaient également munis de lance-grenades MK-19. Les photos de Daech avec ces véhicules ont infligé un sérieux préjudice à la réputation de l'armée américaine: pendant toutes ses années de service, le Hummer facilement reconnaissable était devenu le symbole des forces armées américaines.

Les opinions exprimées dans ce contenu n'engagent que la responsabilité de l'auteur de l'article repris d'un média russe et traduit dans son intégralité en français.

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала