Votre inscription a été enregistrée avec succès!
Merci de cliquer sur le lien envoyé par courriel sur

Trump va-t-il abroger l’accord sur le nucléaire iranien?

Le Désordre mondial avec Rachel Marsden
Le Désordre mondial avec Rachel Marsden - Sputnik France
S'abonner
Vendredi 13 octobre, Donald Trump refusait de renouveler la certification de l’accord sur le nucléaire iranien, mais le Président américain n’a pourtant pas annoncé de nouvelles sanctions contre Téhéran. Rachel Marsden recevait Thierry Coville, chercheur et spécialiste de l’Iran à l’IRIS.

La Campagne internationale pour l'abolition des armes nucléaires (ICAN), nouveau prix Nobel de la Paix 2017, a imploré Donald Trump de préserver l'accord de 2015 passé avec l'Iran sur son programme nucléaire. Pourtant, le 13 octobre, le Président américain annonçait sa décision, refusant de certifier une nouvelle fois le document, demandant au Congrès de l'amender mais sans toutefois, pour le moment, l'abroger. L'abrogation de l'accord pourrait, à terme, provoquer une grave crise internationale.

La question première que l'on peut se poser, c'est si cet accord est réellement respecté par Téhéran. Thierry Coville, chercheur et spécialiste de l'Iran à l'IRIS, constate que «l'Agence internationale de l'énergie atomique qui a […] pour mission officielle de signer cet accord, certifie que l'Iran respecte cet accord». Il considère donc que la décision éventuelle de Trump de sortir de l'accord pourrait poser «des problèmes pour la crédibilité de la signature du gouvernement américain».

Si l'accord est abrogé par Washington et que de nouvelles sanctions sont mises en places, quelles peuvent en être les conséquences? Thierry Coville estime sur le plan économique que c'est un «scénario catastrophe dans le sens où par exemple où il y avait je crois une suspension de la loi d'Amato […] une loi américaine qui avait été votée en 1996 qui interdit tout investissement américain et étranger dans le secteur de l'énergie en Iran si ça dépasse 20 millions de dollars. Par exemple, Total se retrouverait sous le coup […]. Il y aurait pas mal d'opérations qui concernent les entreprises européennes qui tomberaient à l'eau».

Retrouvez l'intégralité de l'émission en vidéo sur notre chaine YouTube Radio Sputnik

Fil d’actu
0
Les plus récents d'abordLes plus anciens d'abord
loader
EN DIRECT
Заголовок открываемого материала
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала