Trump: l’histoire de la collusion avec Moscou, un «truc» de Démocrates

© AP Photo / Evan VucciDonalt Trump devant la Maison-Blanche
Donalt Trump devant la Maison-Blanche - Sputnik Afrique
Le Président américain Donald Trump a de nouveau rejeté les accusations d’ingérence de la Russie dans la présidentielle américaine de 2016. Selon lui, ce dossier était un moyen pour les Démocrates de justifier leur défaite.

Il est temps de mettre fin à l’enquête sur une possible collusion avec la Russie qui aurait été destinée à faire basculer l’élection du côté du camp républicain, a déclaré lundi le Président américain Donald Trump.

Donald Trump - Sputnik Afrique
Conseillers de Trump: «Ne parlez pas si souvent de la Russie»

«Je voudrais qu’elle prenne fin. Il n’y a eu aucune collusion. Ce truc servait de justificatif pour les Démocrates qui ont perdu l’élection», a indiqué M.Trump devant les journalistes réunis dans la roserait de la Maison-Blanche.

Le procureur spécial Robert Mueller enquête sur les liens présumés du Président Donald Trump et de son entourage avec la Russie. La Maison-Blanche et le Kremlin ont catégoriquement réfuté tous les soupçons.

Le FBI et le Congrès américain ont aussi lancé des enquêtes sur l’ingérence présumée de la Russie dans l’élection présidentielle aux États-Unis. La Russie a rejeté ces accusations à plusieurs reprises. Le porte-parole du Président russe Dmitri Peskov les a qualifiées d’«absolument infondées».


Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала