Un sénateur russe conseille à Pavlenski de «se clouer à la Statue de la Liberté»

© Sputnik . Andrey Stenin / Aller dans la banque de photosPiotr Pavlenski
Piotr Pavlenski - Sputnik Afrique
Au lieu d’incendier la façade de la Banque de France à Paris, le réfugié politique russe Piotr Pavlenski ferait mieux de se clouer à la Statue de la Liberté aux USA, cela donnerait plus d’effet, ironise le sénateur russe Alexeï Pouchkov.

L'artiste russe Piotr Pavlenski, qui a incendié la Banque de France à Paris après avoir obtenu le statut de réfugié politique en France, aurait eu plus de succès s'il s'était cloué à la Statue de la Liberté, un des monuments les plus célèbres des États-Unis situé à New York, selon le sénateur russe Alexeï Pouchkov.

«Pavlenski n'a pas choisi le bon endroit pour se laisser aller. Ça manque d'ampleur: il ne faut pas avoir beaucoup de courage pour mettre le feu à une grille. Se clouer à la Statue de la Liberté, ce serait une performance», a ironisé M.Pouchkov dans un message posté sur Twitter.

Dans la nuit de dimanche à lundi, l'artiste Piotr Pavlenski dénonçant «de manière explicite le gouvernement russe» et ayant obtenu l'asile politique en France a incendié la façade d'une annexe de la Banque de France située sur la place de la Bastille, dans une performance appelée «éclairage».

Petr Pavlensky - Sputnik Afrique
Trop tard! On vous avait prévenus: un réfugié politique russe incendie la Banque de France
Pour rappel, Piotr Pavlenski, n'en est pas à son premier coup d'essai. En 2015, le Russe avait versé de l'essence sur les portes du siège du FSB à Moscou et les avait incendiées. Il s'était également distingué en s'automutilant. En 2012, il s'était cousu les lèvres en soutien aux Pussy Riot. L'année suivante, il s'était enroulé nu dans des barbelés pour protester contre les lois «répressives» en Russie. Puis, il s'était cloué le scrotum sur la place rouge à Moscou. Et enfin, il s'était coupé un de ses lobes d'oreille au couteau.

Il a finalement quitté la Russie à la suite de l'ouverture d'une enquête sur l'agression sexuelle dont l'actrice du Teatr.doc Anastasia Slonina a déclaré être victime, ce qu'il nie. Il a obtenu, avec sa femme Oksana Chaliguina et leurs deux enfants l'asile politique en France au mois de mai 2017.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала