MI5: la menace terroriste en Europe est la plus forte depuis 30 ans

© AP Photo / MI5 Security ServiceAndrew Parker, chef du MI5 britannique
Andrew Parker, chef du MI5 britannique - Sputnik Afrique
Pour le chef du MI5, Andrew Parker, la montée actuelle du terrorisme en Europe et notamment au Royaume-Uni est la pire qu’il a constatée en 34 ans de carrière. Les services spéciaux étudient les dossiers de milliers de terroristes présumés et déjouent de nombreuses attaques.

L’Europe fait face à une montée du terrorisme sans précédent et doit se préparer à de nouvelles attaques, a déclaré le général Andrew Parker, directeur général du service de renseignement intérieur britannique MI5.

«En 2017, […] nous sommes confrontés à une menace terroriste très forte émanant des extrémistes islamistes. Cette menace est multidimensionnelle, elle évolue rapidement et a une ampleur sans précédent», a indiqué le général cité par l’agence AP.

Saudi Arabian Crown Prince Muhammad bin Nayef welcomes British Prime Minister Theresa May in Riyadh, Saudi Arabia, April 4, 2017. - Sputnik Afrique
Le rapport sur le financement du terrorisme au Royaume-Uni enterré
Le responsable a rappelé les attaques meurtrières de Londres et de Manchester qui avaient fait au total 36 morts.

«Vingt attentats ont été déjoués au Royaume-Uni en quatre ans et beaucoup plus le seront encore grâce aux interventions des services de renseignement et de la police. Nous avons procédé à un nombre record d’arrestations relatives au terrorisme: 379 entre janvier et juin», a précisé le général Parker.

Selon lui, l’Europe continentale, surtout la France, la Belgique, l’Allemagne et l’Espagne, fait face au même accroissement des attaques terroristes.

«L’ampleur de nos opérations est plus grande que jamais», a-t-il ajouté.

Un drapeau eurosceptique - Sputnik Afrique
Le terrorisme sape le concept de l'Europe unie
Le service MI5 mène actuellement plus de 500 enquêtes sur 3.000 personnes qui seraient impliquées dans les activités extrémistes. Plus de 20.000 personnes soupçonnées d’avoir des liens avec des terroristes ont déjà fait l’objet d’enquêtes et il y a sûrement des «extrémistes violents» que les services concernés n’ont pas encore dépistés, d’après le général.

Le retour prochain des Britanniques partis faire le djihad avec Daech en Syrie et en Irak ne fait qu’augmenter le danger terroriste.

«Des attaques auront parfois lieu parce que nous vivons dans une société libre, une démocratie libérale, et que nous ne surveillons pas tout le monde et tout le temps», a noté M.Parker.

Il a appelé les sociétés technologiques à aider les services spéciaux à combattre l’extrémisme sur Internet.

«Pour ces sociétés, c’est une question de la responsabilité éthique. Le moyen d’avancer est de collaborer» avec les forces de l’ordre, a conclu le général.

Fil d’actu
0
Pour participer aux discussions, identifiez-vous ou créez-vous un compte
loader
Chat
Заголовок открываемого материала